1. Accueil
  2. Vidéos
  3. Atterrissage mouvementé d’un A321, le pilote salué
Vidéos

Atterrissage mouvementé d’un A321, le pilote salué

Atterrissage mouvementé d’un A321, le pilote salué

Par Romolo Tavani / Adobe Stok

Les pistes d’atterrissage des aéroports confrontés au vent sont la hantise des pilotes de ligne. Atterrir dans de telles conditions difficiles leur permet cependant de montrer leurs compétences, d’autant qu’ils ne sont autorisés à voler vers ces aéroports qu’après avoir fait leurs preuves.

Le vent est l’un des pires ennemis des pilotes lors de l’atterrissage. Mais lorsqu’il s’agit d’une constante, ce qui est le cas dans certains aéroports, dont celui de Madère, les pilotes ont tendance à s’y habituer, bien que le phénomène soit totalement imprévisible au sol.

En amorçant une approche, le commandant de bord doit être au courant de la vitesse et de la direction du vent au sol. Mais dans certains cas, notamment lorsqu’il s’agit du vent par cisaillement, les rafales deviennent imprévisibles, ce qui complique davantage l’approche finale.

L’aéroport de Madère est réputé pour ses atterrissages difficiles

En effet, le cisaillement du vent est caractérisé par une différence de la vitesse ou de la direction du vent. Le pilote peine donc à anticiper ses mouvements, le laissant réagir en conséquence après chaque rafale basculant son appareil.

Le principal objectif étant de maintenir la trajectoire de l’avion en parallèle avec l’axe de la piste d’atterrissage pour éviter une sortie de piste une fois au sol. Dans ce cas, le pilote n’a presque pas de larges marges de manœuvre, à part peut-être l’atterrissage en crabe.

Cette procédure intervient au moment où l’avion touche le sol, le nez pointe face à la direction du vent, puis se remet immédiatement face à la piste. Une fois au sol, le commandant redresse son appareil rapidement en le maintenant sur l’axe de la piste, ce qui devra lui permettre de terminer sa course en toute sécurité.

C’est exactement ce qui s’est passé lors de l’atterrissage de cet Airbus A321 de la compagnie aérienne Lufthansa à l’aéroport de Madère. Les touristes qui partent en vacances dans cette île portugaise, située au large de la côte nord-ouest de l’Afrique, savent qu’elle est réputée pour ses atterrissages difficiles.

La proximité de l’aéroport avec un terrain élevé est synonyme de cisaillement du vent, parfois violents, lors de l’approche finale. D’ailleurs, l’aéroport, baptisé en 2017 Cristiano Ronaldo, est classé parmi les aéroports les plus dangereux au monde.

Un pilote salué suite à un atterrissage mouvementé

Dans une vidéo postée ce samedi 11 mars sur la chaine YouTube “Aéroport de Madère LPMA”, on assiste à un atterrissage mouvementé d’un Airbus A321 de Lufthansa. En s’approchant de la piste, l’avion paraissait plutôt stable, malgré que le vent était fort, à en juger par le son des rafales capté par le micro de la caméra.

En se rapprochant davantage vers la piste, l’effet des rafales se voit clairement sur l’avion. Les déambulations de l’A321 dans tous les sens laissent à croire qu’il s’agit du cisaillement du vent. Malgré toutes ces difficultés, le pilote a décidé de maintenir son approche en poursuivant son atterrissage.

Juste avant de toucher le sol, le pilote a réalisé la procédure d’atterrissage en crabe, en dirigeant l’avion en face de la direction du vent. Après deux secousses, le pilote a remis son appareil sur l’axe de la piste et a commencé à freiner pour s’immobiliser un peu plus loin.

L’auteur de la vidéo a tenu à saluer les compétences du pilote de ligne qui a su gérer son atterrissage d’une manière remarquable. « Compétences impressionnantes d’un pilote Lufthansa lors de l’atterrissage de l’Airbus A321, en luttant contre les rafales sur la piste 23 de l’aéroport de Madère », lit-on en légende de la vidéo.

La Newsletter
Restez bien informés : recevez les dernières infos et alertes en vous inscrivant Gratuitement à notre Newsletter.
Guide De Voyage Algérie
Algérie
Toutes les procédures de voyage en Algérie
Voir Plus