1. Accueil
  2. Air Algérie
  3. Autorisation de sortie d’Algérie : de plus en plus de cas de blocage
Air Algérie

Autorisation de sortie d’Algérie : de plus en plus de cas de blocage

Si les vols internationaux entrants sont suspendus depuis le 1er mars pour une durée d’un mois sur décision des hautes autorités du pays, les vols au départ d’Algérie sont officiellement autorisés pour plusieurs catégories de personnes.

La règle est simple : si le pays d’accueil accepte le candidat au voyage, ce dernier doit pouvoir voyager. En plus de leurs propres ressortissants, la majorité des pays acceptent les Algériens conjoints de leurs citoyens, les Algériens résidents chez eux et ceux titulaires d’un visa d’installation (études ou regroupement familial).

Mais avec l’introduction de la fameuse autorisation de sortie du territoire national, beaucoup d’Algériens se retrouvent interdits de voyager.

Articles en Relation

Autorisation de sortie : un instrument de blocage ?

À l’aéroport, ils ont été sommés de présenter une autorisation de sortie du territoire national octroyée par les services du ministère de l’Intérieur. Il faut savoir que depuis le 18 février dernier, le ministère de l’Intérieur a mis en place une plateforme numérique pour la délivrance de ces autorisations de voyage pour les citoyens algériens.

Initialement, ces autorisations étaient destinées à faciliter les déplacements des professionnels algériens et étrangers qui ont besoin d’effectuer des allers-retours entre l’Algérie et l’étranger. Elles étaient également destinées aux personnes malades qui partent se soigner à l’étranger pour qu’elles puissent rentrer directement sans passe par la case « vols de rapatriement Air Algérie ».

Désormais, elle est demandée à d’autres catégories de voyageurs alors que le pays d’accueil ne l’exigence. C’est le cas des Algériens conjoints de Français. Depuis plusieurs jours, les témoignages se multiplient sur les réseaux sociaux : des citoyens algériens conjoints de ressortissants étrangers ont été empêchés de voyager pour rejoindre leurs familles, en France notamment.

Dans une nouvelle vidéo publiée hier sur les réseaux sociaux, un ressortissant algérien marié à une Française et détenteur d’un visa C (les consulats délivrent des visas C aux conjoints de Français), affirme avoir été refoulé pour ne pas avoir présenté l’autorisation de sortie du territoire national.

« J’ai mon visa d’installation, mes livrets de famille faits en France et en Algérie et le billet, mais j’ai été empêché de sortir à cause de l’autorisation », explique ce citoyen bloqué par la nouvelle procédure. Ce dernier affirme qu’il s’est inscrit sur la plateforme du ministère de l’Intérieur, mais qu’il attend toujours une réponse depuis le 18 février dernier.

Des étudiants en partance vers la Canada bloqués

Les ressortissants algériens mariés à des étrangers ne sont pas les seuls concernés. Des étudiants algériens en partance vers le Canada pour poursuivre leur cursus universitaire affirment également avoir été sommés de présenter l’autorisation de sortie du territoire.

« Je suis étudiant algérien et futur étudiant canadien, je parle au nom de tous mes camarades futurs étudiant au Canada. Actuellement on vit dans une situation difficile, car le ministère de l’Intérieur a sorti une loi récemment le 11/02/2021 (autorisation de quitter le territoire national) afin de voyager, on a fait notre demande en ligne, mais le problème, c’est qu’ils ne délivrent pas cette autorisation dans les brefs délais, ils tardent… Notre session s’approche : le 15/03 », explique un étudiant.

Malgré ces nombreuses dénonciations et les appels lancés au président de la République, le gouvernement algérien continue d’observer le silence.

Guide De Voyage Algérie
Algérie
Toutes les procédures de voyage en Algérie
Voir Plus