1. Accueil
  2. Air Algérie
  3. Autorisation d’entrée en Algérie : la suspension confirmée
Air Algérie

Autorisation d’entrée en Algérie : la suspension confirmée

Depuis le 1er mars, les vols de rapatriement de la compagnie aérienne Air Algérie sont suspendus. Aucune date n’a été avancée quant à une éventuelle reprise des vols.

Une chose semble se préciser : la reprise ne devrait pas lieu en avril pour au moins deux raisons. La première est liée à la dégradation de la situation sanitaire en France, l’un des pays les plus touchés par l’épidémie en Europe.

Les vols de rapatriement Air Algérie étaient opérés depuis l’aéroport de Roissy Charles de Gaulle, près de Paris. Il faudrait donc attendre une amélioration de la situation sanitaire en France, soit en mai prochain dans les meilleurs des cas.

Articles en Relation

Algérie : les variants du coronavirus progressent

La seconde raison est liée à la situation sanitaire en Algérie. La décision de suspendre les vols de rapatriement a été prise, fin février, après l’apparition des premiers cas du variant anglais du coronavirus. Depuis la situation n’a pas évolué de manière positive.

Bien au contraire : de nouveaux cas de contaminations aux variants anglais et nigérian du covid-19 ont été annoncées hier, mardi 6 avril. Une situation qui inquiète les spécialistes algériens. Ces derniers mettent en garde contre une troisième vague en Algérie qui réduirait à néant tous les efforts des derniers mois.

Articles en Relation

Dans ce contexte, les autorités semblent avoir opté pour un durcissement concernant la question des frontières et des voyages vers l’Algérie. Fin mars, une mesure d’assouplissement avait été décidée par les autorités.

Un assouplissement qui a duré quelques jours

Les citoyens –dans la limite de quatre personnes- devant accompagner les dépouilles mortelles de leurs proches décédés à l’étranger et ceux qui ont quitté l’Algérie pour des soins étaient autorisés à voyager à bord des compagnies étrangères depuis la France (Air France) et la Turquie (Turkish Airlines).

Mais à peine entrée en vigueur, la mesure a été suspendue. Lundi, une annonce a été faite par l’ambassade d’Algérie en France. Ce mercredi 7 avril, c’est le consulat d’Algérie à Lyon qui confirme la suspension de la délivrance des autorisations pour les personnes accompagnant les dépouilles mortelles de leurs proches.

La mesure est « suspendue jusqu’à nouvel ordre », précise le consulat d’Algérie. Aucune date n’a été annoncée concernant une éventuelle reprise. « Toute nouvelle mesure en la matière fera l’objet d’affichage sur le site web du consulat général ainsi qu’à l’entrée de son siège », précise le communiqué.

La Newsletter
Restez bien informés : recevez les dernières infos et alertes en vous inscrivant Gratuitement à notre Newsletter.
Guide De Voyage Algérie
Algérie
Toutes les procédures de voyage en Algérie
Voir Plus