1. Accueil
  2. Voyages et Tourisme
  3. Avec quels pays l’Algérie pourrait ouvrir ses frontières ?
Voyages et Tourisme

Avec quels pays l’Algérie pourrait ouvrir ses frontières ?

L’ouverture des frontières en Algérie est très attendue par les voyageurs. Cette ouverture pourrait se faire progressivement : le gouvernement pourrait notamment établir une liste rouge.

Dans tous les pays qui ont ouvert leurs frontières, des restrictions ont été mises en place. La Tunisie, dont les frontières sont ouvertes depuis le 27 juin, a classé les pays en trois catégories : vert, orange et rouge. L’Union européenne a établi une liste de pays « sûrs ». La France a sa propre liste rouge, etc.

En Algérie, les frontières sont toujours fermées. Leur réouverture dépend des hautes autorités du pays. En cas d’ouverture, Dr Bekkat Berkani, membre du Comité scientifique chargé du suivi de l’épidémie de Covid-19, estime qu’il faut procéder par pays.

Dans un entretien au site Djalia-dz, le Dr Bekkat Berkani a expliqué que la réouverture des frontières en Algérie allait se faire de façon progressive, comme cela a été le cas pour la sortie du confinement. D’après lui « une liste des pays, dont les ressortissants seront autorisés à entrer en Algérie, sera établie »

Pour élaborer une telle liste, l’Algérie va certainement prendre en compte l’évolution du coronavirus dans les autres pays.

Quels pays pourront être mis sur liste rouge par l’Algérie ?

Selon les chiffres fournis par Worldometersl’Algérie est le 58 pays le plus touché au monde par la pandémie. Ceci laisse 57 pays qui affichent un bilan identique ou meilleur. L’entrée des ressortissants de ces pays ne devrait donc pas poser problème à l’Algérie.

Parmi les pays qui pourront se retrouver sur la liste verte de l’Algérie, on retrouve l’Autriche, la Serbie, l’Irlande, l’Australie, le Danemark, la Grèce, le Sénégal, la Croatie, la Norvège, la Guinée, la Finlande, la Tunisie, le Luxembourg et le Mali.

Cependant plusieurs pays enregistrent des chiffres alarmants, comme les États-Unis, qui sont le premier pays le plus touché par la pandémie. Ils sont suivis par l’Inde, le Brésil, la Russie, le Pérou, la Colombie, le Mexique, l’Afrique du Sud, la France, l’Espagne et l’Argentine. Ce sont les pays les plus impactés par le virus, et qui pourront faire partie de la liste rouge de l’Algérie.

Des pays avec lesquels l’Algérie a des liens importants, comme l’Italie, l’Allemagne, le Canada, l’Égypte, le Koweït, la Belgique, le Maroc, les Émirats arabes unis, le Portugal affichent aussi un nombre plus élevé de contaminations au virus, comparativement à l’Algérie, et pourront peut-être se retrouver sur liste rouge, ou bien orange.

Les autres pays qui peuvent figurer sur la liste rouge de l’Algérie sont ceux qui n’admettent pas les ressortissants algériens sur leur territoire, à condition que l’Algérie applique le principe de réciprocité. Il s’agit notamment de pays européens.

|Lire aussi : « L’ouverture des frontières en Algérie est une question très compliquée »

Guide De Voyage Algérie
Algérie
Toutes les procédures de voyage en Algérie
Voir Plus