1. Accueil
  2. Voyages et Tourisme
  3. Avion : 8 erreurs à éviter, selon une ex-hôtesse de l’air
Voyages et Tourisme

Avion : 8 erreurs à éviter, selon une ex-hôtesse de l’air

Les vols long-courriers sont ceux où on passe le plus de temps en cabine. On peut donc vite s’ennuyer, ne pas trouver le sommeil, avoir les jambes fatiguées, etc. Si vous êtes un habitué des longs vols, vous avez certainement déjà vécu ces situations, et si votre premier vol long-courrier est pour bientôt, vous ne tarderez pas à en faire l’expérience.

Bien que les voyageurs soient toujours à l’affût d’astuces pratiques pour passer un meilleur vol, ils ne s’y prennent pas toujours de la bonne manière. C’est exactement ce qu’explique Tiffany Hawk, une ancienne hôtesse de l’air reconvertie en rédactrice spécialiste des voyages.

C’est dans le média Insider que l’ancienne agente de bord énumère les astuces du métier et dresse une liste des 8 erreurs fréquentes que font les passagers durant les vols long-courriers.

Par Pavel Losevsky (AdobeStock)


1- Prendre des somnifères en vol

La spécialiste des voyages rapporte que les passagers qui prennent des somnifères ont souvent du mal à se réveiller. Les somnifères entraînent généralement des effets secondaires, dont la somnolence. Pourtant, en avion, il faut rester éveillé et alerte pour pouvoir réagir en cas d’urgence (turbulences, problèmes mécaniques, etc.).

2- Ne pas tester son oreiller avant le vol

Beaucoup de passagers optent pour un oreiller de voyage pour mieux dormir en cabine. Cependant, il y en a certains qui finissent par l’accrocher sans l’utiliser, le jugeant inconfortable. « Testez l’oreiller chez vous », recommande l’ancienne hôtesse de l’air. Quitte à s’encombrer d’un coussin dans l’avion, autant s’assurer qu’il est bien confortable !

Par makedonski2015 (AdobeStock)


3- Marcher dans l’avion sans chaussures

Qu’il est bon de s’enfoncer dans son siège et de troquer ses chaussures pour des chaussettes moelleuses ! Si les agents de bord se chargent de distribuer des chaussettes en première classe, c’est aux passagers de prévoir les leur en classe éco. Attention toutefois à ne rester en chaussettes que sur le siège.

Tiffany Hawk rapporte que les tapis d’avion ne sont pas toujours nettoyés en profondeur. Elle conseille donc aux futurs voyageurs de prévoir des pantoufles pour se promener en cabine sans craindre le contact direct avec le sol.

4- Laisser les enfants trop longtemps devant les écrans

Les parents font généralement attention à ce que leurs enfants ne restent pas trop longtemps en face des écrans. Ils dérogent toutefois à la règle en leur laissant plus de liberté en avion. Ainsi, les enfants trouvent le temps moins long en s’occupant avec les films, séries et jeux proposés sur les vols long-courriers.

Pour éviter que ce trop-plein d’écrans empêche les enfants de dormir et aggrave le décalage horaire du lendemain, la spécialiste des voyages recommande de prévoir d’autres divertissements : des livres, des livres de coloriage, des labyrinthes, etc.

Par Sidekick (AdobeStock)


5- Ne pas s’habiller suffisamment

La température intérieure d’un avion n’est jamais du goût des passagers : quand certains ont froid et demandent de faire augmenter la température, d’autres ont chaud et demandent de la faire baisser. Pour éviter cela, il est conseillé de s’habiller avec plusieurs couches de vêtements faciles à enfiler et à enlever.

6- Embarquer avec des appareils électroniques déchargés

Un bon nombre de passagers embarque avec un smartphone ou une tablette déchargé(e), pensant qu’il est possible d’utiliser les prises situées près des sièges. Cela dit, il arrive que les prises d’un siège, de toute une rangée ou même de l’avion ne fonctionnent plus. Il faut donc veiller à charger ses appareils avant le vol. Il peut aussi être judicieux de prendre une batterie externe (Power Bank) et de prévoir un ou deux livres.

7- Consommer de l’alcool

« Même si vous tenez l’alcool habituellement, la pression de la cabine et la déshydratation vous feront perdre vos moyens plus rapidement » explique Tiffany Hawk.

Le conseil serait donc de se limiter à un verre de vin avec le dîner. Au-delà, même si la quantité d’alcool consommée est inférieure au seuil d’ébriété, elle peut provoquer des vomissements, engendrer un comportement violent et empirer la sensation de décalage horaire.

Par Kawee (AdobeStock)


8- Ne pas boire assez d’eau

Beaucoup de passagers décident de ne pas beaucoup s’hydrater pour éviter les allées et venues aux toilettes. Force est de croire que ce n’est pas la meilleure idée. L’altitude élevée fait que l’air est naturellement sec en cabine, voire très sec, ce qui contribue à la déshydratation. Notre ancienne hôtesse de l’air insiste sur la nécessité de s’hydrater.

Il faut donc boire de l’eau à chaque fois que les agents de bord en proposent. Il est aussi pratique de prévoir une bouteille d’eau rechargeable à garder sur soi.

La Newsletter
Restez bien informés : recevez les dernières infos et alertes en vous inscrivant Gratuitement à notre Newsletter.
Guide De Voyage Algérie
Algérie
Toutes les procédures de voyage en Algérie
Voir Plus