1. Accueil
  2. Actualités
  3. Avion : faut-il acheter son billet pour cet été ?
Actualités

Avion : faut-il acheter son billet pour cet été ?

Air France, TransaviaEmirates, Qatar Airwayas, en attendant d’autres. Depuis quelques jours, il est de nouveau possible de réserver son billet pour un voyage au départ d’Alger vers la France, Les Emirats arabes unis, le Qatar ou d’autres pays via des correspondances.

Discrètement, les compagnies aériennes rouvrent leurs réservations. Et l’Algérie n’est pas une exception. A l’étranger aussi, les annonces se multiplient. Qatar Airwayas a par exemple annoncé, mercredi 5 juin, la réouverture progressive de ses lignes régulières, à partir de ce mois de mai, vers plusieurs capitales dont Paris et Londres. Auparavant, Turkish Airways faisait une annonce similaire.

Réouverture des frontières

Ces annonces sont effectuées alors qu’aucune date pour la reprise du trafic aérien n’est connue. Les gouvernements se montrent prudents sur la réouverture des frontières.

En Europe, on évoque avec prudence la possibilité de permettre aux citoyens de circuler à l’intérieur des pays de l’UE. Aux Etats-Unis, le gouvernement a indiqué ne pas savoir quand il sera de nouveau possible de voyager.

Hier, L’Organisation de l’aviation civile internationale (OACI) a mis en garde contre la reprise des vols dans les conditions actuelles. « Même si les restrictions de vols sont levées, l’industrie aura des difficultés à accélérer et reprendre ses activités », a prévenu l’agence onusienne.

En Algérie, les compagnies Air Algérie et Tassili Airlines n’ont pas annoncé de date de reprise, y compris pour les vols domestiques. Tout est à l’arrêt depuis la mi-mars dans le cadre des mesures contre le coronavirus. Aujourd’hui, personne ne peut dire quand les vols seront de nouveau autorisés.

Quelles garanties pour les clients ?

Cette situation pose la question des garanties offertes aux clients en cas de non-reprise des vols. Actuellement, des milliers de clients attendent d’être remboursés après l’annulation dès le mois de mars des vols internationaux.

Fin avril, l’association française UFC – Que Choisir a menacé d’assigner devant la justice 57 compagnies aériennes, dont Air Algérie et Air France, pour non-respect de la législation européenne en matière de remboursement. Près de dix jours après, les compagnies font de la résistance.

Le règlement européen est pourtant clair sur la question : tout vol annulé doit entraîner un remboursement. Mais les compagnies aériennes ont bénéficié du soutien de 12 États européens. Ces derniers, dont la France, ont demandé à la Commission européenne d’assouplir les règles sur les droits des passagers. Les compagnies sont aux abois et elles ne disposent pas du cash nécessaire pour effectuer des remboursements.

Pour l’heure, seule la compagnie Emirates a annoncé avoir entamé le processus de remboursement de 500.000 billets. Une exception qui doit inciter à la prudence.


Par : Camélia A.

Guide De Voyage Algérie
Algérie
Toutes les procédures de voyage en Algérie
Voir Plus