1. Accueil
  2. Voyages et Tourisme
  3. Avion : il réclame son siège à une passagère, il devient « le méchant »
Voyages et Tourisme

Avion : il réclame son siège à une passagère, il devient « le méchant »

Lors de la réservation d’un vol, certains passagers optent pour des services et suppléments payants. Pourtant, des contretemps peuvent survenir une fois à bord, même en payant ces suppléments.

Sur un vol commercial, le choix du siège est une option payante chez la quasi-majorité des compagnies aériennes. Dans la plupart des cas, le prix du choix d’un siège est indiqué lors de l’achat du billet.

Certains passagers ont des préférences particulières en termes de sièges : côté hublot, côté couloir ou être assis à côté des compagnons de voyage. Lors de la réservation, ils prennent donc ce point en compte pour obtenir le siège de leur choix, moyennant des frais supplémentaires.

« J’ai voulu m’asseoir sur le siège que j’avais payé, ai-je tort ? »

Un passager cité ce samedi 5 novembre par le journal britannique, Daily Post, a vécu une mésaventure à ce propos lors d’un vol, sur lequel il avait pourtant choisi son siège à l’avance. Alors qu’il se dirigeait vers le siège qu’il a réservé, il découvre qu’une dame est déjà installée dedans.

Il s’agit d’un siège hublot, qu’il avait spécifiquement demandé pour pouvoir s’y appuyer et s’endormir pendant le vol. Découvrant que son siège était déjà occupé, il le signale auprès d’une hôtesse de l’air.

Au lieu de lui faire valoir son droit et de demander à la passagère de libérer le siège, l’hôtesse de l’air a demandé au plaignant de prendre une autre place. « À ce moment-là, j’ai poliment dit à l’hôtesse de l’air que j’avais payé le siège côté fenêtre et que j’aimerais m’asseoir sur le siège que j’avais payé », a-t-il écrit sur le site de discussion et d’actualités sociales, Reddit.

En postant son message, le passager voulait savoir l’avis des utilisateurs et juger s’il était « le méchant » dans cette histoire, car la passagère assise à sa place et l’hôtesse « lui lançaient des regards de travers tout le long du vol ».

« L’hôtesse de l’air n’a pas géré la situation comme il se doit »

Pourtant, l’hôtesse a trouvé un siège libre côté hublot à la passagère. « Mais elles continuaient à me regarder comme si j’avais eu tort, pendant le reste du vol ». À travers sa publication, le passager cherchait à savoir s’il avait réellement tort.

En commentaires, la majorité des utilisateurs étaient de son côté, estimant qu’il aurait dû être autorisé à prendre place sans tout le tapage qui a eu lieu. « L’hôtesse de l’air aurait dû être de votre côté, car vous avez payé pour ce siège et vous avez parfaitement le droit de vous attendre à obtenir ce pour quoi vous avez payé », a écrit un intervenant.

Un autre a carrément pointé l’hôtesse de l’air : « Vous avez payé un supplément pour le siège côté fenêtre, donc il vous revient de droit. L’hôtesse de l’air n’a pas géré la situation comme il se doit ».

Un troisième internaute affirme qu’il a vécu le même cas il y a quelques mois : « Le passager qui a occupé mon siège a refusé de bouger et l’hôtesse n’a pas aidé. Je me suis plaint à la compagnie aérienne, et j’ai demandé le remboursement des frais de réservation de siège ».

La Newsletter
Restez bien informés : recevez les dernières infos et alertes en vous inscrivant Gratuitement à notre Newsletter.
Guide De Voyage Algérie
Algérie
Toutes les procédures de voyage en Algérie
Voir Plus