1. Accueil
  2. Compagnies Aériennes
  3. Avion : un vol perturbé par un passager urinant sur son siège
Compagnies Aériennes

Avion : un vol perturbé par un passager urinant sur son siège

Un vol de la compagnie aérienne américaine Alaska Airlines reliant Seattle à Denver a été perturbé par un passager ayant refusé d’obtempérer à l’obligation de port du masque à l’intérieur de l’appareil, se montrant violent et ayant même uriné debout sur son siège, rapporte ce samedi le site spécialisé Simple Flying.

Dénommé Landon Perry Grier, le passager de 24 ans a officiellement fait l’objet de poursuites judiciaires pour avoir « interféré avec l’équipage de l’avion ». Placé sous contrôle judiciaire, il risque une peine de prison de 20 ans et jusqu’à 250 000 dollars d’amende.

« Grier était assis à côté de la fenêtre et semblait essayer de dormir. Grier a ignoré [l’hôtesse de l’air] puis a commencé à pousser et à écarter sa main en essayant de lui tapoter doucement l’épaule pour attirer son attention. Il lui a ensuite frappé le bras deux à trois fois pour tenter de la renvoyer de manière agressive. Au cours de cet incident, ses coups ont entraîné un contact physique réel avec [l’hôtesse] », indique le procès-verbal établi par le FBI, la police fédérale américaine.

Après cet épisode, un autre incident s’est déroulé lorsque des passagers ont signalé que l’individu concerné urinait debout sur son siège. Selon le FBI, l’hôtesse de l’air « a observé le passager Grier assis sur son siège avec son pénis hors de son pantalon, et elle lui a dit de remettre son pénis dans son pantalon. Il a répondu: ‘Je dois faire pipi’ », signale le procès-verbal, précisant que M. Grier a uriné dans un sac en papier qu’un autre passager transportait.

Les passagers assis près de l’accusé se sont vus assigner d’autres sièges. « [Une hôtesse de l’air] a déclaré que les actions du passager Grier avaient retardé la préparation de la cabine de l’avion pour l’atterrissage pendant environ dix minutes, mettant en danger la sécurité des passagers », fait savoir le FBI dans le PV cité par la même source, qui précise que l’avion a fini par atterrir à l’heure et en toute sécurité malgré l’incident.

Trois à quatre bières

En guise de défense, M. Grier a déclaré qu’il avait bu trois à quatre bières et « quelques verres d’alcool fort » avant de monter à bord de l’avion pour Denver. Il a également affirmé avoir pris un analgésique en vente libre parce qu’il avait des courbatures à cause du travail.

M. Grier a également soutenu qu’il « s’est endormi dans l’avion et s’est réveillé sous les cris des agents de bord qui lui ont dit qu’il faisait pipi. Il a déclaré qu’il ne se souvenait pas d’avoir heurté l’agent de bord et qu’il ne savait pas s’il faisait pipi ».

Guide De Voyage Algérie
Algérie
Toutes les procédures de voyage en Algérie
Voir Plus