1. Accueil
  2. Voyages et Tourisme
  3. Avion : une hôtesse de l’air répond à 7 questions
Voyages et Tourisme

Avion : une hôtesse de l’air répond à 7 questions

Dans un avion, les hôtesses de l’air et les stewards traitent directement avec les passagers à bord. Les voyageurs et les passionnés du domaine ont souvent des questions qui titillent leur curiosité à propos de ce métier.

Les métiers du secteur aérien fascinent les gens, notamment ceux qui voyagent régulièrement à bord des avions. Une hôtesse de l’air, citée vendredi 16 décembre par le journal anglais, The Télégraphe, a répondu aux questions que tous les passagers veulent un jour poser à un agent de bord.

Après avoir travaillé pendant six ans comme hôtesse de l’air pour une grande compagnie aérienne britannique, Kristina Galvydyte, 30 ans, possède de nombreuses connaissances sur ce métier qui suscite toujours une curieuse fascination auprès des voyageurs et du grand public. Voici ses réponses à sept questions que vous avez probablement voulu poser.

  • Quel type de passager l’énerve le plus ?

Il y en a plusieurs : ceux qui passent la majorité du vol à bloquer l’allée, ou à laisser leurs enfants sans surveillance, ainsi que ceux à qui il faut dire plusieurs fois de mettre la ceinture de sécurité. Mais les gens qui boivent trop d’alcool à bord seront toujours les pires.

  • Comment gère-t-elle les passagers ivres ?

Le comportement des passagers ivres est le plus gros problème à bord, et cela arrive souvent. Nous recevons donc une formation annuelle sur la façon de gérer les passagers perturbateurs et sur la vente responsable d’alcool.

Lorsque les choses vont en s’aggravant, nous donnons un dernier avertissement aux passagers perturbateurs, en leur retirant toutes les boissons que nous trouvons jusqu’à la fin du vol. Nous continuons aussi à surveiller la situation.

Si ces passagers continuent de se comporter de manière inappropriée, nous notons des informations péronnelles sur leurs passeports afin que la compagnie puisse les interdire définitivement. Généralement, cette procédure aide à les calmer de peur de ne pas pouvoir embarquer sur leur vol de retour.

Les agents de bord sont formés à l’autodéfense, mais pas à la manière de retenir quelqu’un. Toutefois, nous avons dû demander l’intervention de la police à maintes reprises.

  • Quelle est la question la plus stupide posée par des passagers ?

Cela arrive tous les jours : personne ne semble savoir comment ouvrir les portes des toilettes, même s’il y a un insigne juste devant eux qui le montre.

Par valeri / Adobe Stock

  • Quelle est la pire turbulence à laquelle elle a assisté ?

La pire turbulence à laquelle j’ai assisté est survenue à l’aéroport de Madère (au Portugal, NDLR), l’un des aéroports les plus difficiles au monde pour les atterrissages. Lors de l’atterrissage, on voyait des boissons voler dans les airs.

L’une de mes collègues s’est même cassé la joue en frappant le plafond avec son visage. Mais même avec ça, aucun de nous ne pensait que nous allions nous écraser.

  • Que se passe-t-il si quelqu’un meurt pendant un vol ?

En cas d’urgence médicale grave, nous sommes formés pour continuer à pratiquer la réanimation cardiopulmonaire jusqu’à ce que l’avion atterrisse et que les ambulanciers arrivent, même si la personne est clairement décédée.

Si le décès est clairement constaté à bord, l’avion doit effectuer un détour vers l’aéroport le plus proche et nous essayons de donner au défunt et à ses compagnons de voyage autant d’intimité et de dignité que possible dans un si petit espace.

  • Quel est le meilleur et le pire endroit pour s’asseoir dans un avion ?

Si vous avez la phobie de l’avion, asseyez-vous dans les places situées à l’avant de l’appareil, car l’arrière de l’avion subit fortement les turbulences. Et si vous survolez la mer pendant de longues périodes, asseyez-vous près des ailes, car c’est la principale sortie si vous devez atterrir sur l’eau.

  • Quel est le meilleur et le pire côté du travail d’hôtesse de l’air ?

Lorsque nous sommes sur un vol rapide et facile avec de bons passagers, cela semble être le meilleur travail au monde. Mais lorsque nous traitons avec des passagers grossiers ou perturbateurs, il est clairement l’un des pires métiers.

Au cas où cela vous intéresse, nous ne nettoyons pas les toilettes de l’avion. Même s’il y a un très grave accident, nous verrouillons simplement la porte pour le reste du vol et attendons l’arrivée des agents d’entretien à l’atterrissage de l’avion.

La Newsletter
Restez bien informés : recevez les dernières infos et alertes en vous inscrivant Gratuitement à notre Newsletter.
Guide De Voyage Algérie
Algérie
Toutes les procédures de voyage en Algérie
Voir Plus