1. Accueil
  2. Voyages et Tourisme
  3. Avion : une mère insultée pour avoir volé en 1ère classe avec son enfant
Voyages et Tourisme

Avion : une mère insultée pour avoir volé en 1ère classe avec son enfant

En avion, la Business Class doit être synonyme de luxe et de confort… Dans cet environnement idyllique qui coûte cher, certains ne supportent pas la vue des enfants, aussi sages soient-ils.

Nombreux sont les passagers peu emballés, voire révulsés par la perspective de voyager en avion en présence d’une enfant à proximité. Certains vont même jusqu’à réserver leur place en Classe Affaires, espérant ainsi fuir ou du moins limiter la possibilité d’être confronté à un enfant en bas âge durant leur vol.

Lorsqu’il a payé un billet plus cher pour plus de confort, mais que son voisin de siège s’avère être un être humain miniature, ce type de passager devient fou de rage. C’est l’amère expérience qu’une mère de famille a vécu lors d’un voyage en avion, loin de se douter qu’elle deviendrait la cible d’un autre voyageur en Business Class.

Siège avion

Vol en Business Class : quand le confort prime sur l’humanité

Les faits ont été relatés par la victime de cette mauvaise expérience, sur Reddit, un site communautaire américain dédié à l’actualité sociale utilisé aussi comme forum de discussion entre internautes. Relayée ce 27 novembre par le quotidien britannique The Mirror, l’histoire a suscité un vrai débat de fond.

Il n’est pas précisé sur quelle compagnie aérienne la famille voyageait, ni de quel trajet en avion il s’agissait, quoi qu’il en soit la passagère commence par expliquer qu’elle a réservé ses billets en première classe en sachant que son enfant de 3 ans avait l’habitude de l’avion et qu’il s’était toujours parfaitement comporté pendant leurs voyages.

A l’occasion de la fête américaine de Thanksgiving, elle raconte avoir booké leurs places en Business, profitant d’une rentrée d’argent de son mari pour se faire plaisir et s’offrir un vol agréable.

« Mon tout-petit a beaucoup volé tout au long de sa courte vie. Elle n’a jamais été perturbatrice ni pleuré dans un avion (…) Elle est restée assise et a joué tranquillement tout au long du vol, ne se levant que lorsqu’elle devait faire ses besoins », explique la voyageuse pour se justifier.

Enfant qui dérange en avion : l’éternel débat

Malheureusement, le comportement exemplaire de la petite fille n’a pas suffi à calmer les ardeurs d’un passager indélicat, qui n’a pas supporté de côtoyer un enfant pendant son vol, qui plus est en 1ère classe. L’homme va commencer par regarder la petite famille de travers, puis venir directement interpeller la passagère. Celle-ci raconte que le contexte était calme puisque son enfant s’était assoupi, elle est donc surprise que l’on vienne lui taper sur l’épaule.

Le passager se permet de lui dire que les enfants ne sont pas admis en Classe Affaires et la somme de regagner leurs véritables sièges, en classe économique. Estomaquée, la femme fait appel au personnel de bord afin de régler le litige.

Une fois rappelé à l’ordre, l’homme retourne s’assoir mais ne se prive pas pour insulter la famille au moment de l’atterrissage : « Alors que nous descendions de l’avion, il a chuchoté pour moi que j’étais une ‘grosse conne’ et qu’il paie trop d’argent pour la première classe pour être entouré d’enfants », raconte la femme, encore abasourdie.

Voyage en avion avec enfant : vraie nuisance ou manque de compréhension ?

Écœurée par cette expérience désagréable, la femme ajoute qu’après l’avoir détaillée à ses proches, la plupart se sont rangés du côté du passager exécrable. « Beaucoup d’entre eux ont dit que nous devrions réserver en classe économique la prochaine fois parce que les gens paient un supplément pour se détendre en 1ère classe », dit-elle.

Pourtant dans ce cas de figure, son enfant était familier de l’avion, et n’a même pas troublé le calme qui régnait à bord. Alors qu’en est-il des bébés ou jeunes enfants qui pleurent durant toute la durée d’un vol, face à leurs parents impuissants ? Faut-il les bannir des avions ?

Les réactions qui découlent du partage de cette histoire ne se sont pas faites attendre. Le média anglais rapporte que la majorité a tout de même défendu la maman qui était dans son bon droit : « Même si votre enfant avait pleuré, cela n’aurait pas eu d’importance car vous avez payé et avez droit aux sièges que vous avez payés… », souligne à juste titre un internaute sur Reddit.

Si les enfants sont tolérés en première classe par les compagnies, celle-ci n’est donc pas vraiment le refuge adéquat pour les passagers hermétiques aux enfants… le jet privé semble donc être la seule alternative qu’il leur reste.

La Newsletter
Restez bien informés : recevez les dernières infos et alertes en vous inscrivant Gratuitement à notre Newsletter.
Guide De Voyage Algérie
Algérie
Toutes les procédures de voyage en Algérie
Voir Plus