1. Accueil
  2. Voyages et Tourisme
  3. Avion : une psychologue explique cette mauvaise habitude de passagers
Voyages et Tourisme

Avion : une psychologue explique cette mauvaise habitude de passagers

À l’atterrissage d’un avion de ligne, certains passagers se précipitent pour se lever ou carrément se placer dans le couloir. Un psychologue explique ce comportement qui n’arrête pas d’agacer les autres voyageurs et les membres de l’équipage.

Entre les sièges fortement inclinés, les stores du hublot ouverts ou fermés, les passagers qui enlèvent leurs chaussures à bord… il existe un autre comportement qui agace et il intervient à l’atterrissage : ces passagers debout dans l’allée avant même que l’avion ne s’arrête et que les portes ne se soient ouvertes.

Se lever dès l’atterrissage de l’avion est l’un des pires comportements à bord  

Après l’atterrissage d’un avion, il y a toujours ce type de passagers qui ont la fâcheuse habitude de se précipiter pour quitter leurs sièges. Très vite, une anarchie s’empare du couloir, ce qui rend la récupération des bagages à main et le débarquement difficile. Avant même que la porte de l’avion ne soit ouverte, l’allée se retrouve donc encombrée.

(Par : kadosafia / AdobeStock)

(Photo : kadosafia / AdobeStock)


À première vue, l’on peut croire que les personnes qui ont cette mauvaise habitude veulent juste être les premiers à quitter l’avion. Toutefois, le problème peut être beaucoup plus complexe que ça.

De prime à bord, il convient de rappeler que, rester assis jusqu’à ce que le signal de ceinture de sécurité soit éteint est une exigence opérationnelle et réglementaire pour assurer la sécurité de tous à bord. Même à ce stade, les portes de l’avion ne sont toujours pas ouvertes.

Gaynor Parkin, une psychologue clinicienne agréée, citée par le site Stuff, explique les raisons pour lesquelles les gens ressentent le besoin de se lever dès que l’avion atterrit, même s’ils savent qu’il est peu probable qu’ils sortent les premiers de l’avion.

Pourquoi tant de personnes ressentent-elles un besoin si urgent de se lever ?

Selon elle, c’est le sentiment de faire activement quelque chose qui les pousse souvent à se lever précipitamment. Rester assis et attendre peut sembler une perte de temps pour eux. À ce moment précis, « tu veux toujours passer à autre chose… tu veux descendre et continuer la journée ».

Siège

De plus, il y a aussi des passagers pour qui une cabine d’avion est un environnement stressant, qui peut même conduire à des crises de panique. Selon la spécialiste, ces personnes se lèvent parce qu’elles sentent qu’elles doivent descendre de l’avion plus tôt.

Il y a aussi un troisième groupe de personnes que tous passagers et les membres de l’équipage détestent : ceux qui se précipitent à se lever dès que l’avion s’arrête, car il pense qu’ils sont autorisés à quitter l’avion en premier.

« Parfois, ces passagers croient simplement qu’ils devraient être libérés en premier, et agissent en conséquence », a ajouté Gaynor Parkin. Ils se disent : « Je suis spécial, je devrais donc descendre en premier », a-t-elle expliqué.

La Newsletter
Restez bien informés : recevez les dernières infos et alertes en vous inscrivant Gratuitement à notre Newsletter.
Guide De Voyage Algérie
Algérie
Toutes les procédures de voyage en Algérie
Voir Plus