1. Accueil
  2. Visas et Immigration
  3. Belgique : vers la régularisation de sans-papiers algériens
Visas et Immigration

Belgique : vers la régularisation de sans-papiers algériens

Au mois de mai dernier, quelque 450 migrants, en majorité des Algériens et des Marocains, entamaient une grève de la faim en Belgique pour protester contre la non-régularisation de leur situation par le gouvernement belge.

Les 450 sans-papiers grévistes réclamaient l’obtention de titre de séjour ainsi que l’accès au marché du travail. Le gouvernement belge a fini par leur tendre la main devant la gravité de la situation.

Les grévistes ont décidé de suspendre leur mouvement suite à l’évolution de la position du gouvernement belge, annonce l’Union des sans-papiers pour la régularisation (USPR), un comité de soutien des sans-papiers, cité, mercredi 21 juillet, par plusieurs médias européens.

D’après Euronews, citant l’ONG Médecins du monde, 300 d’entre eux ont entamé une grève de la soif le 16 juillet dernier qu’ils ont également suspendue ce mercredi.

Le premier ministre belge Alexander de Croo a salué la suspension de la grève de la faim par les sans-papiers. “C’était la seule bonne décision à prendre”, a-t-il réagi tout en affirmant qu’“un gouvernement ne peut jamais accepter un chantage”.

De son côté, le comité de soutien des 450 grévistes espère arriver à un accord pour la régularisation de leur situation administrative. L’Union des sans-papiers pour la régularisation (USPR) fait valoir l’argument de la longue période de présence des sans-papiers en Belgique. Ils sont en territoire belge depuis cinq ans, dix ans, voire plus et travaillent dans divers secteurs d’activité.

Pour l’USPR, la suspension de la grève ne met pas fin à la mobilisation.  Les sans-papiers et leurs soutiens entendent maintenir ”les occupations et vérifieront pas à pas que les engagements soient respectés.”

Guide De Voyage Algérie
Algérie
Toutes les procédures de voyage en Algérie
Voir Plus