1. Accueil
  2. Air Algérie
  3. Billets Air Algérie : qui est derrière la pénurie ?
Air Algérie

Billets Air Algérie : qui est derrière la pénurie ?

Il reste encore du chemin à faire pour Air Algérie afin d’échapper à toutes les critiques qui lui sont adressées. Il y a cependant des problèmes à régler en toute urgence, comme le souligne l’ex-député Nourredine Belmeddah.

L’ancien représentant des Algériens de l’étranger au sein de l’APN, dans un post publié sur sa page Facebook, a fortement dénoncé des “crimes” au sein de la compagnie aérienne nationale qui pénalisent les voyageurs et entachent la réputation d’Air Algérie.

Un ex-député des Algériens de l’étranger charge Air Algérie

L’ex-député a fait savoir que, derrière ces pratiques dangereuses et immorales, se cache toute “une association de malfaiteurs” qu’il qualifie de “toile d’araignée”. Selon M. Belmeddah, beaucoup de choses “incroyables” sont à découvrir.

Mettre la main sur une place à bord d’un avion d’Air Algérie relève du miracle tant les billets sont rares et inaccessibles. L’ex-député affirme avoir “essayé de comprendre ce qui se passe avec les membres de notre diaspora quand ils tentent d’acheter leurs billets”.

Belmeddah affirme qu’il est entré en contact avec “certains cadres d’Air Algérie” afin de cerner le problème. Selon ces cadres, le problème viendrait de la part d’un “gang de mercenaires”.

Toujours selon l’ancien député, “cette association de malfaiteurs est comme une toile d’araignée”. Il explique “qu’ils réservent tous les billets pour les revendre ensuite à des intermédiaires ou bien à des voyageurs qui payent des pots-de-vin pour entrer ou sortir de leur pays”.

Belmeddah ajoute que “deux jours avant le départ, ils relancent les ventes pour que l’appareil ne décolle pas presque vide et qu’ils ne finissent pas à la prison d’El Harrach et de Koléa”.

Air Algérie : le gouvernement appelé à intervenir

Nourredine Belmeddah appelle le ministre du Transport à intervenir. “Pour stopper ces crimes, écrit l’ancien député, il faut que le ministre du Transport demande aux services de sécurité de lancer une enquête, ainsi, ils vont découvrir l’incroyable”.

Selon Belmeddah, le vers n’est plus à l’intérieur du fruit, mais les dépassements se font désormais au su et au vu de tous et au niveau des plus simples employés.

L’ancien député a, par ailleurs, profité de son poste pour lancer une critique spéciale à l’agence Algérie Ferries à Alicante, en Espagne, la qualifiant de point noir. Belmeddah dénonce notamment l’absence d’un représentant des Algériens sur place afin de “suivre ce qui se passe comme dépassements”.

La Newsletter
Restez bien informés : recevez les dernières infos et alertes en vous inscrivant Gratuitement à notre Newsletter.
Guide De Voyage Algérie
Algérie
Toutes les procédures de voyage en Algérie
Voir Plus