1. Accueil
  2. Compagnies Aériennes
  3. Billets vers l’Algérie : le PDG de Fly WestAF tacle Vueling
Compagnies Aériennes

Billets vers l’Algérie : le PDG de Fly WestAF tacle Vueling

L’ouverture du ciel algérien à la concurrence se précise. Les autorités algériennes ont donné leur accord de principe à neuf projets de compagnies aériennes privées, a révélé, mardi 2 novembre, le ministre des Transports.

Pour l’instant, on ne sait que peu de choses sur ces projets et sur la date de leur lancement effectif qui mettrait fin au quasi-monopole de la compagnie aérienne Air Algérie sur le transport des voyageurs, notamment à l’international.

Sur ces neuf projets, un seul est connu. Il s’agit de la compagnie low cost Fly WestAF qui a été l’une des premières à avoir sollicité un agrément en déposant son dossier en août dernier. La compagnie aérienne ambitionne de détrôner ses concurrentes européennes qui opèrent vers l’Algérie : Transavia, ASL Airlines et Vueling.

Avant même de démarrer son activité, Fly WestAF affiche la couleur en attaquant ses concurrentes sur le terrain des prix. Ce mercredi matin, Chakib Ziani Cherif, son fondateur, a critiqué les prix pratiqués par Vueling vers l’Algérie.

Sur Twitter, il a partagé une capture d’écran montrant un vol Barcelone – Alger à 580 euros l’aller simple sur Vueling. « Une compagnie lowcost c’est pas un NOM !!!….c’est un PRIX!!!!!! », a-t-il commenté.

En effet, Vueling pratique des prix particulièrement élevés vers l’Algérie. Ainsi, comme nous l’avons constaté, l’écart entre la low cost espagnole et Air Algérie sur la ligne Barcelone – Alger peut atteindre 300 euros.

La Newsletter
Restez bien informés : recevez les dernières infos et alertes en vous inscrivant Gratuitement à notre Newsletter.
Guide De Voyage Algérie
Algérie
Toutes les procédures de voyage en Algérie
Voir Plus