1. Accueil
  2. Voyages et Tourisme
  3. Blâmé par l’hôtesse de l’air pour avoir utilisé les toilettes de première classe
Voyages et Tourisme

Blâmé par l’hôtesse de l’air pour avoir utilisé les toilettes de première classe

À bord d’un avion de ligne, l’utilisation des toilettes d’une classe supérieure par les passagers de la classe économique est l’un des sujets qui prêtent à confusion.

À moins d’un cas de force majeur, ce geste est souvent perçu comme inapproprié. Un passager raconte sa mésaventure à ce propos.

Les commodités offertes par les compagnies aériennes aux passagers diffèrent en fonction des classes. Les passagers des classes supérieures payent leurs vols plus cher pour profiter des avantages et des privilèges fournis dans ces sections de l’avion, y compris des sièges spacieux et un voyage plutôt calme, loin du vacarme de la classe économique.

toilettes avion

Par Roy / Adobe Stock

Avion : confusion autour de l’utilisation des toilettes d’une classe supérieure

Les toilettes des classes supérieures à bord d’un avion doivent donc être réservées exclusivement aux passagers voyageant sur ces mêmes classes si l’on se réfère à ce raisonnement. Toutefois, l’usage des toilettes répond à un besoin naturel qu’on ne peut pas maîtriser à tous les coups, n’est-ce pas ? D’où toute cette confusion.

Si un passager de la classe économique est pris d’une envie pressante et que les toilettes de sa classe de voyage sont occupées à ce moment-là, on ne peut tout simplement pas l’empêcher d’utiliser les toilettes des classes supérieures. Il s’agit de toute évidence d’un besoin qu’il ne peut pas maîtriser.

C’est d’ailleurs l’un des cas de figure où il peut être autorisé à accéder aux privilèges d’une classe supérieure après avoir demandé l’autorisation d’un agent de bord. Mais, ça ne se passe pas toujours ainsi. C’est le cas de ce passager qui s’est rendu sur le réseau Reddit pour raconter sa mésaventure avec une hôtesse de l’air.

« J’ai décidé d’utiliser les toilettes de première classe »

Le voyageur, cité ce samedi 24 décembre par le magazine The Sun, a expliqué qu’il rentrait chez lui pour Noël sur un vol retardé de cinq heures à l’aéroport puis d’une autre heure sur le tarmac. De plus, l’avion avait été si turbulent que le voyant de la ceinture de sécurité a été allumé pendant les 30 premières minutes du vol.

Selon lui, lorsque le voyant a finalement été éteint, le chariot du personnel de cabine bloquait l’entrée de la salle de bain de la classe économique. « Au moment où les voyants des ceintures de sécurité sont éteints, les agents de bord bloquaient l’allée menant vers les toilettes à l’arrière de l’avion », a-t-il écrit.

Sauf qu’à ce moment-là, il était pris d’une envie pressante, car non seulement il avait bu beaucoup d’eau pendant le retard, mais il prenait également un médicament qui le faisait uriner assez fréquemment.

« Réalisant que le chariot allait encore bloquer l’allée pendant un certain temps, j’ai décidé d’utiliser les toilettes de première classe », a ajouté le même voyageur, soulignant qu’il ne l’aurait pas fait si ce n’était pas urgent. « Mais ça l’était ». À sa sortie des toilettes, une hôtesse de l’air l’attendait avec un air furieux, lui reprochant d’avoir utilisé les toilettes d’une autre classe.

toilettes avion

Par maroke / Adobe Stoke

Utilisation des toilettes d’une classe supérieure en avion : les internautes divisés

« Lorsque je suis ressorti de la salle d’eau, une hôtesse de l’air m’attendait avec un air très énervé. Elle me disait que je ne suis pas autorisé à utiliser cette salle de bain », a encore témoigné le voyageur. Avant d’ajouter : « Je me suis excusé et j’ai essayé d’expliquer ma situation, mais elle ne voulait rien entendre ». À travers son post, il voulait savoir l’avis des internautes à ce propos.

« Je comprends parfaitement. J’aurais fait la même chose dans ce cas », a écrit l’un des intervenants en commentaires. Pour lui, l’hôtesse de l’air aurait dû juste expliquer au passager qu’il ne doit pas utiliser ces toilettes la prochaine fois. Un autre internaute ajoute dans ce sens : « Vous n’avez fait aucun mal en agissant ainsi ».

D’autres intervenants n’étaient pas de cet avis, et se sont carrément rangés du côté de l’hôtesse de l’air. Pour l’un d’entre eux, « les passagers de première classe paient beaucoup d’argent pour avoir les meilleures conditions de voyage. Le geste d’un passager qui n’a pas payé autant, mais qui s’incruste dans cet espace, peut être considéré comme du vol ».

La Newsletter
Restez bien informés : recevez les dernières infos et alertes en vous inscrivant Gratuitement à notre Newsletter.
Guide De Voyage Algérie
Algérie
Toutes les procédures de voyage en Algérie
Voir Plus