1. Accueil
  2. Actualités
  3. Canada : appel pour une reconnaissance rapide des diplômes étrangers
Actualités

Canada : appel pour une reconnaissance rapide des diplômes étrangers

La doyenne de la faculté de droit de l’université de Montréal et la directrice de la Clinique juridique PROFIL à la faculté de droit de l’université de Montréal appellent le gouvernement à reconnaître rapidement les diplômes étrangers.

La doyenne de la faculté de droit de l’université de Montréal et la directrice de la Clinique juridique PROFIL à la faculté de droit de l’université de Montréal ont publié, ce samedi 4 juillet, une tribune sur le journal Le Devoir appelant le gouvernement à reconnaître rapidement les diplômes étrangers.

« Le Québec, tout comme le Canada, sélectionne aux fins de l’immigration permanente des personnes exerçant une profession réglementée au Québec, mais une fois installés sur le territoire, ces professionnels peinent à obtenir un permis d’exercice de leur profession. Ils doivent franchir plusieurs étapes qui représentent, pour bon nombre d’entre eux, des obstacles difficiles à surmonter », déplorent France Houle et Karine Delvolvé.

« L’arrimage entre deux systèmes, professionnel et de l’enseignement supérieur, n’est pas optimal. S’agissant de deux systèmes indépendants, les ordres professionnels exercent des compétences qu’il serait préférable de laisser aux soins des institutions d’enseignement supérieur », préconisent-elles.

« Depuis au moins une vingtaine d’années, les rapports nationaux et internationaux faisant état des difficultés vécues par les professionnels immigrants désireux de se voir reconnaître leurs qualifications professionnelles s’accumulent », estiment les signataires de la tribune, qui affirment que « la pandémie de COVID-19 a propulsé la réflexion vers l’innovation sociale et économique, en faisant la démonstration que plusieurs systèmes juridiques ont besoin d’une cure de rajeunissement ».

« Par la liaison salutaire entre les institutions d’enseignement supérieur et les ordres professionnels, le gouvernement Legault fait un pas important dans la bonne direction qui mènera, souhaitons-le, vers une meilleure répartition des ressources publiques destinées à la mise en œuvre de solutions concrètes et durables permettant la reconnaissance rapide et efficace des qualifications professionnelles des immigrants qui choisissent le Québec comme terre d’accueil », concluent France Houle et Karine Delvolvé.


S.C.

Guide De Voyage Algérie
Algérie
Toutes les procédures de voyage en Algérie
Voir Plus