1. Accueil
  2. Lieux, Plats et Traditions
  3. Château de Julhans : ce magnifique domaine appartient à l’Algérie
Lieux, Plats et Traditions

Château de Julhans : ce magnifique domaine appartient à l’Algérie

L’Algérie est propriétaire de nombreux biens immobiliers en France. Un héritage qui date de la période coloniale, négocié au lendemain de l’indépendance.

Ce parc immobilier compte un immense domaine composé d’un château et de ses dépendances. Il s’agit du domaine de Julhans situé à Roquefort-la-Bédoule, dans le sud-est de la France.

Le domaine de Julhans est un lieu historique qui date du 17e siècle, dont la superficie dépasse les 317 hectares. Composé de plusieurs bâtiments, soit une surface habitable de quasi 7000 m2, il dispose d’un énorme potentiel.

Articles en Relation

Son histoire

Ce domaine est l’un des plus beaux du département Bouches-du-Rhône. Il a été acquis par la Caisse d’Allocations Sociales de Constantine en 1959 pour accueillir les enfants pieds-noirs en vacances.

Au moment de l’Indépendance, l’État algérien revendique le lieu, sans pour autant occuper l’espace. C’est alors la CNAS, organisme qui succède aux anciennes caisses d’allocations sociales qui en hérite la charge.

Articles en Relation

Un château, une chapelle, des dépendances, le lieu est incroyable et pourrait accueillir de nombreuses personnes pour y vivre ou travailler, et même devenir un lieu culturel à visiter au même titre qu’un musée, permettant ainsi de générer une rente intéressante pour l’Algérie. Pourtant, ce domaine a été très peu utilisé, voire pas du tout.

Un bien estimé à 10 millions d’euros

Alors que sur tout le territoire français les biens immobiliers prennent de la valeur au fil des ans, le château de Julhans, propriété de l’État algérien, suit une tendance inverse.  Dans une récente interview accordée au journal L’Expression, l’ambassadeur d’Algérie en France estimait la valeur du domaine de Julhans, « entre 8 et 10 millions d’euros », sans plus de précisions.

Articles en Relation

Le montant est étonnant car lors de sa dernière évaluation en 2007, le domaine était estimé à 18.143 150 millions d’euros, selon un rapport de la Cour des Comptes algérienne, datant de l’année 2015. Le domaine aurait donc perdu plus de la moitié de sa valeur initiale en moins de 15 ans.

Articles en Relation


L’ambassadeur algérien en France, précisait, au début du mois de mars, dans une interview accordée au magazine Jeune Afrique que l’Algérie avait repris possession du domaine et comptait s’en occuper.

Pourquoi une telle déclaration seulement en 2021, alors que le domaine a toujours été une propriété de l’Algérie, et est censée être géré par les autorités consulaires algériennes à Marseille ?  En réalité, les bâtisses du domaine ont toujours été occupées par d’autres personnes que les Algériens.

Un domaine détourné à maintes reprises

En effet, ce domaine a été détourné à maintes reprises. Entre autres, des personnes se sont appropriées les lieux pour en faire des logements à louer illégalement. Le domaine a été à plusieurs reprises habité par des personnes qui louaient au noir des espaces de vie. Ce drôle de business a duré jusqu’à ce que le toit de la chapelle s’effondre et que le lieu soit déclaré en insalubrité.

Le lieu a également été longtemps disputé par une association de pieds noirs qui a souhaité récupérer l’espace. Elle avait installé ses locaux dans le domaine et s’occupait de sa gestion et de son entretien.

L’association en question a même tenté de revendiquer la paternité officielle du domaine. L’affaire a été portée devant la justice française, afin que la CNAS restitue les lieux à cette association de pieds noirs.

Crédits : Fr. Latreille


La propriété la plus importante du patrimoine algérien en France

Or, en 2008, le Tribunal de Grande Instance de Marseille a officiellement rejeté la demande de l’association, confirmant ainsi que le bien appartient à l’institution algérienne. Cette longue bataille juridique a également fait du mal à cette propriété qui pendant de nombreuses années n’a pas pu être rénovée comme il se doit.

L’Algérie semble enfin se réveiller et vouloir s’occuper de ce bien tant estimé. Mais n’est-ce pas trop tard ? Le domaine a énormément perdu de sa valeur. Toutes des années où l’entretien a consisté à bricoler quelques rénovations risquent de coûter cher à l’Algérie. En effet, pour le moment le domaine ne peut être exploité sans restauration, il en va de sa sécurité.

Le domaine de Julhans est la propriété la plus importante du patrimoine algérien en France, si un tel trésor est autant laissé pour compte, qu’en est-il des autres 50 biens dont elle dispose ? Peut-on craindre que le manque de gestion les ait également impactés ?

Guide De Voyage Algérie
Algérie
Toutes les procédures de voyage en Algérie
Voir Plus