1. Accueil
  2. Voyages et Tourisme
  3. Ce qu’un touriste étranger peut ou ne peut pas faire au Maroc
Voyages et Tourisme

Ce qu’un touriste étranger peut ou ne peut pas faire au Maroc

C’est bien connu, le Maroc est un pays chaleureux et ses habitants sont accueillants. Le tourisme, qui représente 7% du PIB et rapporte des devises à l’Etat, est un secteur chouchouté.

Au Maroc, un touriste étranger sera toujours bien reçu à condition de respecter le territoire qui lui prête ses paysages et sa gastronomie. Cela passe par le respect des lois, des us et des coutumes.

Pour les touristes étrangers, le Maroc a des lois à peu près similaires à celles de son voisin tunisien avec néanmoins quelques nuances

Articles en Relation

Mosquées (partiellement) interdites

Le Maroc, pays musulman, voit ses paysages sableux et ensoleillés surplombés par les mosquées. Celles-ci ne sont pas toutes accessibles aux touristes. À l’instar de la Tunisie qui autorise les photos de ses édifices religieux depuis l’extérieur, l’accès à l’intérieur des mosquées marocaines aux individus non musulmans est interdit.

Il existe une exception connue : la mosquée Hassan II, à Casablanca. Elle est accessible aux touristes étrangers. Là, respecter la pudeur est de rigueur. Tenues décentes couvrant bras et jambes, voile pour les femmes, ablutions et chaussures retirées avant d’entrer sont des règles obligatoires à respecter.

Articles en Relation

Pas touche au roi

On peut penser ce que l’on veut, à condition que certains points de vue restent dans sa propre tête. En effet, au Maroc, critiquer la royauté ou la religion est risqué et ce, même si cela intervient dans un contexte conversationnel sans hostilité.

En effet, au Maroc, le roi est considéré comme un personnage sacré et s’en prendre à lui est passible de poursuites judiciaires. C’est ce qu’a vécu Mohamed Sekkaki, youtubeur condamné à quatre ans de prison pour avoir critiqué le roi. Touristes étrangers ou citoyens marocains, la règle est la même pour tous.

Restez couverts

Près des lieux de culte et plus généralement sur le territoire marocain, la pudeur vestimentaire est importante, encore plus quand on est une femme. C’est ce que rapportent des voyageuses dans les blogs (Voyager au Maroc et Voyager seule au Maroc), par exemple. S’habiller trop court ou dénudé renverra indéniablement l’image d’une personne « disponible ».

Préférez le thé à la menthe plutôt que l’alcool

Comme dans tous pays musulmans, l’alcool doit être consommé discrètement. Les prix des boissons alcoolisées au Maroc sont exubérants mais nombreux sont les touristes qui s’en procurent tout de même. Certains complexes hôteliers acceptent la consommation d’alcool dans les chambres ou en terrasse mais hors de ces cadres, il est fortement déconseillé d’être vu en train de boire. Mieux vaut ne pas être ivre dans les rues marocaines… Personne en revanche ne vous en voudra si vous vous enfilez des tasses de thé à la menthe.

Mangez bien

Le Maroc est bon gastronome ! La diversité des mets traditionnels a de quoi faire saliver et bonne nouvelle : vous avez le droit d’en profiter. Harira, tajine, dattes… autant de plats qui invitent au plaisir gustatif.

Photographiez sans compter

Le Maroc est riche en paysages paradoxaux, aussi époustouflants les uns que les autres. Ainsi, il est conseillé de capturer en images le dynamisme de Marrakech, l’infini du désert du Sahara, l’effervescence des souks…

L’après-pandémie : le Maroc se prépare pour accueillir les touristes

Si le tourisme marocain observe une chute de son économie (baisse de 65% jusqu’à début 2021, selon le ministère des Finances), l’après pandémie promet une reprise massive du secteur.

Que ce soit avec la mise en place du partenariat israélo-marocain ou les compagnies aériennes comme Ryanair qui promettent plus de vols, le Maroc verra bientôt les touristes affluer.

En attendant, les passagers vaccinés en provenance de pays classés B (France, Algérie, Espagne…) vers le Maroc sont soumis aux mesures sanitaires suivantes : présenter à l’embarquement un certificat de vaccination complet, un test PCR négatif de moins de 48h avant la date d’embarquement, une fiche sanitaire remplie et signée.

La Newsletter
Restez bien informés : recevez les dernières infos et alertes en vous inscrivant Gratuitement à notre Newsletter.
Guide De Voyage Algérie
Algérie
Toutes les procédures de voyage en Algérie
Voir Plus