1. Accueil
  2. Divers
  3. Champignons magiques : un passager sème la panique dans l’avion
Divers

Champignons magiques : un passager sème la panique dans l’avion

Certains voyageurs en avion se montrent d’une rare violence, exposant au danger l’ensemble des passagers et semant la panique à bord de l’appareil.

Cette fois, c’est un vol de la United Airlines, reliant Miami à Washington, qui a fait les frais du comportement violent d’un passager qui était sous l’emprise de “champignons magiques”, font savoir plusieurs médias américains, dont la NBC News, qui a pu consulter les documents judiciaires concernant cette affaire.

La drogue commence à faire son effet

Il s’agissait pourtant d’un voyage routinier pour l’équipage du vol 2116 de la United Airlines reliant les deux aéroports de Miami et de Washington Dulles. Les PNC ne savaient pas encore qu’ils allaient faire face, une heure après le décollage du Boeing 737-900ER, à un homme complètement drogué, qui va se montrer particulièrement violent.

Le passager n’avait pas besoin d’avion pour planer. Son esprit a pu voyager loin vu qu’il a pris une bonne dose de champignons hallucinogènes juste avant le décollage. Une heure plus tard, la drogue commence à faire son effet. Cherruy a quitté son siège et a entamé une course folle contre lui-même dans l’allée de l’avion.

Après avoir longtemps couru, le passager drogué s’est mis près du cockpit et a commencé à “applaudir bruyamment” et à “hurler des obscénités”. Il affiche ensuite son désir de violence en cassant la porte des WC alors qu’un autre passager était à l’intérieur.

Il s’en prend à l’équipage

Cherruy Loghan Sevilla, toujours sous l’effet des champignons hallucinogènes, s’allonge dans l’allée de l’avion. Son comportement pousse une hôtesse de l’air de la compagnie aérienne à s’approcher de lui pour lui demander de regagner sa place. Elle va vite regretter son geste vu que le passager va lui “tordre le sein”, rapporte la NBC.

Cet énième dépassement pousse le marshal, aidé par les PNC, à s’allier pour mettre le passager drogué sous contrôle. MSevilla profite de la bagarre pour tordre le bras à l’un des PNC. Heureusement, il a été finalement menotté et reconduit à son siège où il a « continué à crier et hurler des choses incohérentes », gâchant le vol aux autres passagers.

Le passager a été par la suite arrêté et présenté devant un tribunal de la Virginie-Occidentale, où il a avoué avoir consommé, avant le décollage, de la psilocybine, l’autre nom donné à une sorte de champignons hallucinogènes. Il affirme n’avoir aucun souvenir du vol, hormis le fait d’avoir quitté son siège à un certain moment.

Ce que risque le passager violent

Bien qu’il ait été relâché en attente de son procès et qu’il ait présenté ses excuses à l’ensemble du personnel, ce passager demeure accusé d’agressions et d’interférence avec l’équipage et risque, au moins, de payer une amende et de voir son nom placé sur la liste noire (no-fly list)

De son côté, la United Airlines a tenu à remercier son équipage qui a, selon un communiqué de la compagnie aérienne, “géré cette situation difficile avec professionnalisme”. Elle ajoute qu’elle a procédé également à un suivi des membres de l’équipage pour s’assurer qu’ils ne souffrent d’aucune séquelle de cet incident.

La Newsletter
Restez bien informés : recevez les dernières infos et alertes en vous inscrivant Gratuitement à notre Newsletter.
Guide De Voyage Algérie
Algérie
Toutes les procédures de voyage en Algérie
Voir Plus