Compétitivité touristique : l’Algérie dans le bas du tableau

Le :

L’Algérie reste mal classée en termes de compétitivité touristique, selon le rapport publié mercredi par le Forum Économique Mondial (WEF) sur la compétitivité des pays dans ce secteur.

 

Publié tous les deux ans, le rapport du WEF évalue la compétitivité touristique de 140 pays et produit un classement basé sur l’indice de compétitivité du voyage et du tourisme (TTCI). Cet indice, composé de 4 sous-indices, de 14 piliers et de 90 indicateurs, mesure le groupe de « facteurs et de politiques qui permettent le développement durable » du secteur, explique le WEF. Un score total variant entre 1 et 7 est attribué à chaque pays évalué.

 

Cette année, l’Algérie gagne deux places par rapport à 2017 et se classe 116e, avec un score de 3,1 (+2,5% par rapport à 2017). Selon le rapport, le pays obtient le score le plus faible en Afrique du Nord, puisque le Maroc et l’Égypte obtiennent un score de 3,9, tandis que la Tunisie obtient un score de 3,6.

 

Toujours selon ce rapport, l’Algérie se classe mal sur les facteurs de l’environnement des affaires (118e), la priorisation du secteur des voyages et du tourisme (132e), l’infrastructure de services pour les touristes (136e), la durabilité environnementale (133e), les ressources naturelles (126e) et l’ouverture internationale (139e). L’Algérie se classe en revanche parmi les pays les plus compétitifs en termes de prix (8e), souligne le rapport.

 

Dans la région Moyen-Orient / Afrique du Nord, l’Algérie devance un seul pays, le Yémen, mais enregistre la meilleure progression en termes de santé et d’hygiène et en termes de priorisation du secteur des voyages et du tourisme.

Partager sur :
Quoi de neuf ?
Grève à Air Algérie : communiqué de la compagnie
« Air Algérie tient avant tout à s’excuser pour les désagréments causés et informe la clientèle impactée par la perturbation des vols ; que le changement de réservation se fera sans frais.   Pour plus d’informations Air Algérie vous invite à...