1. Accueil
  2. Voyages et Tourisme
  3. Confinement des voyageurs au Maroc : le coup de gueule d’une maman (Vidéo)
Voyages et Tourisme

Confinement des voyageurs au Maroc : le coup de gueule d’une maman (Vidéo)

Le Maroc a autorisé la reprise des vols internationaux le 15 juin dernier. Les autorités ont mis en place un protocole sanitaire strict pour sécuriser cette reprise.

Le gouvernement marocain a mis en place un classement des pays selon leur situation sur le plan sanitaire. Deux listes ont été établies.

La « Liste A » regroupe les pays considérés comme étant sûrs d’un point de vue sanitaire. Les passagers en provenance de ce pays doivent présenter seulement un certificat de vaccination et/ou un résultat négatif d’un test PCR de moins 48 heures de la date d’arrivée au Maroc.

Articles en Relation

La « liste B », dans laquelle figurent notamment l’Algérie et la France, contient des pays jugés peu sûrs qui connaissent une propagation des variantes du covid-19 ou l’absence de statistiques précises sur la situation épidémiologique. Les passagers en provenance de ces pays doivent notamment se soumettre à une quarantaine obligatoire.

Les mesures annoncées par le gouvernement marocain ont suscité des critiques de la part de citoyens en provenance de pays de la liste B. Depuis quelques jours, la vidéo de la maman d’un passager qui a interpellé le Roi Mohamed VI fait le tour des réseaux sociaux. Son témoignage est vraiment accablant.

Articles en Relation

« De quel droit on nous impose un confinement dans de telles conditions ? »

La maman marocaine raconte que son fils, ayant reçu deux doses de vaccin, est venu d’Ukraine. Il a été soumis à une période de quarantaine en plus d’un test PCR de moins de 48 h qui s’est avéré négatif. Elle confie avoir payé la somme de 8 000 dirhams (plus de 750 euros) pour la quarantaine de son fils.

« Le prix de l’hôtel est excessivement cher. On m’a demandé la somme de 8 000 dirhams. Une somme que je ne perçois même pas comme salaire. Le comble, c’est que l’hôtel m’a proposé de trouver une autre personne pour qu’elle partage la chambre avec mon fils. Ce n’est plus du confinement », raconte-t-elle pour le média Achkayen Press.

La maman marocain a été choquée quand on lui a annoncé qu’elle pouvait visiter son fils dans l’hôtel où il est confiné. « Je suis partie voir mon fils à l’hôtel. On s’est embrassés sans que personne ne me demande si j’ai un test PCR ou pas. Je ne suis pas la seule. Vous pouvez imaginer combien de personnes confinées au sein de l’hôtel ont reçu leurs familles », ajoute-t-elle.

Elle dénonce ce qu’elle a qualifié d’injustice. « De quel droit on nous impose un confinement dans de telles conditions ? Je vis seule. Mon fils aurait pu s’isoler chez-moi dans de bonnes conditions », regrette la maman, visiblement très en colère contre les organisateurs.

Son fils lui a raconté que des personnes confinées ont été détectées positives au virus suite à un test PCR alors qu’elles avaient présenté un test négatif avant d’entrer au Maroc. C’est, donc, dans l’hôtel qu’elles auraient contracté le covid-19.

La maman s’adresse directement au Roi Mohamed VI. « Je ne pense pas qu’il soit au courant de ce qui nous arrive », dit-elle.

La Newsletter
Restez bien informés : recevez les dernières infos et alertes en vous inscrivant Gratuitement à notre Newsletter.
Guide De Voyage Algérie
Algérie
Toutes les procédures de voyage en Algérie
Voir Plus