1. Accueil
  2. Air Algérie
  3. Confinement : Turkish Airlines rembourse, un avoir chez Air Algérie ?
Air Algérie

Confinement : Turkish Airlines rembourse, un avoir chez Air Algérie ?

Fin du confinement obligatoire pour les voyageurs en Algérie 

Pendant près de deux, les passagers arrivant de l’étranger en Algérie dans le cadre de la réouverture des frontières étaient soumis au confinement obligatoire à leurs frais dans un des hôtels réquisitionnés par l’Etat algérien à cet effet.

Cette mesure, qui avait suscité beaucoup de critiques en Algérie et chez la communauté établie à l’étranger, a finalement été supprimée par le Premier ministre.

Elle a été remplacée par un nouveau protocole sanitaire : un test PCR négatif à présenter au départ et un test antigénique à subir à l’arrivée en Algérie.

Frais du confinement en Algérie : 200 euros en moyenne

Des espaces ont été aménagés dans les trois aéroports algériens abritant les vols commerciaux internationaux (Alger, Oran et Constantine) pour l’organisation de l’opération de dépistage.

Le prix du test antigénique a été fixé à 1600 dinars. Le paiement en devises est également possible : 10 euros ou 12 dollars.

Avant la suppression de la quarantaine, de nombreux passagers avaient payé les frais de confinement obligatoire en achetant leur billet d’avion, soit 33 000 dinars algériens (environ 200 euros).

Confinement : les compagnies françaises ne sont pas concernées

Avec la levée du confinement, la question du remboursement des frais de confinement s’est posée.

Pour les compagnies aériennes françaises Air France, ASL Airlines et Transavia, le problème ne se pose pas. Elles ne collectaient pas les frais de confinement et leurs clients payaient directement à l’hôtel. Ils ne sont pas donc pas concernés par le remboursement.

Air Algérie : des avoirs pour les clients

Les clients des autres compagnies aériennes, dont ceux d’Air Algérie, avaient payé le prix du confinement en achetant leur billet.

Selon nos informations, Air Algérie entend proposer une indemnisation sous forme d’avoir. Aucun délai n’a été annoncé.

Ce qui risque de mécontenter les clients. D’ailleurs, l’association de défense des consommateurs Apoce est montée au créneau pour exiger un remboursement en numéraire des frais de confinement.

Interrogé par visa-algerie.com, son président Mustapha Zebdi, s’est montré intransigeant sur ce point.

« Ces passagers ont droit à un remboursement puisqu’ils ont payé un service dont ils n’ont pas bénéficié. On demande, pour ne pas laisser les choses dans le flou, que les responsables d’Air Algérie expliquent les modalités de remboursement. C’est un droit qui n’est pas négociable », a-t-il affirmé.

Turkish Airlines procède au remboursement

De son côté, la compagnie Turkish Airlines semble disposée à régler cette situation dans les plus brefs délais.

Selon des sources sûres au sein de la compagnie turque, les passagers concernés peuvent se déplacer à l’agence de la compagnie située au centre commercial de Bab Ezzouar pour être indemnisés sur place.

Ils recevront l’équivalent en dinars du montant payé.

La Newsletter
Restez bien informés : recevez les dernières infos et alertes en vous inscrivant Gratuitement à notre Newsletter.
Guide De Voyage Algérie
Algérie
Toutes les procédures de voyage en Algérie
Voir Plus