1. Accueil
  2. Actualités
  3. Confusion chez la Royal Air Maroc après l’annulation des vols réguliers
Actualités

Confusion chez la Royal Air Maroc après l’annulation des vols réguliers

La prolongation de l’état d’urgence sanitaire a obligé la Royal Air Maroc à annuler ses vols réguliers et à proposer des vols spéciaux, ce qui a causé une grande confusion et parfois de la colère chez ses clients.

Le Maroc a décidé de prolonger d’un mois, jusqu’au 10 septembre prochain, l’état d’urgence sanitaire. Cette décision implique le maintien des frontières fermées. Conséquence de cette décision, les vols réguliers programmés par la compagnie aérienne Royal Air Maroc (RAM) pour le mois d’août ont été annulés.

Ils sont remplacés par des vols spéciaux, jusqu’au 10 septembre. Mais certaines destinations à l’étranger ne seront plus desservies. Une décision a semé une grande confusion chez les clients de la RAM, qui ont vu leurs vols annulés, rapportent les médias marocains.

La compagnie aérienne marocaine a tenté de rassurer ses voyageurs, juste après son annonce, en les invitant à contacter le centre d’appels pour échanger leurs billets ou les annuler. Mais très vite le centre d’appels a été saturé. La RAM a demandé, hier mardi, à ses clients de consulter le site ou l’application mobile et d’éviter d’appeler le call center.

« Dans la mesure du possible, n’appelez le call center que pour des vols partant dans les 5 prochains jours », a recommandé la compagnie dans un message sur les réseaux sociaux.

Les clients de la RAM très mécontents

Les personnes qui ont réservé des vols réguliers avec la RAM ont exprimé leur mécontentement sur les réseaux sociaux. « Vol réservé hier sur le site de la RAM. J’appelle aujourd’hui pour une demande d’assistance pour mon père âgé, on m’informe que le vol est annulé. […] Aucun mail reçu pour m’informer de cette annulation, aucune information donnée sur les prochains vols. Mon père est malade, il a des rendez-vous médicaux importants ça devient urgent qu’il rentre. On fait comment ? », se demande une internaute sur Twitter.

Alors qu’une autre personne, qui devait prendre l’avion le 12 août, et qui a vu son vol annulé se demande comment elle va faire, alors qu’elle a déjà payé pour les tests PCR. « Que dois-je faire maintenant ? Reprendre un autre billet et repayer un autre test c’est insoutenable ! », lance l’internaute.

La Royal Air Maroc n’avait pas d’autre choix

Une source à la RAM a déclaré au site marocain Yabiladi que « la décision (de prolonger l’état d’urgence, NDLR) a été annoncée le 6 août. À partir de l’après-midi, la vente pour les vols réguliers a été arrêtée et en attendant d’afficher les vols spéciaux, il fallait une décision du gouvernement autorisant ces voyages » et la RAM a commencé à préparer le programme de vols spéciaux le 7 août.

D’après la même source, les détenteurs de billets pour des vols réguliers peuvent les échanger pour un vol spécial, si la destination est toujours desservie. Pour ceux qui auront du mal à trouver le même vol pour le même jour, ils seront obligés de refaire leurs tests PCR, qui ont une validité de 48 heures seulement.

Guide De Voyage Algérie
Algérie
Toutes les procédures de voyage en Algérie
Voir Plus