1. Accueil
  2. Voyages et Tourisme
  3. Contrôle des voyageurs : la crainte d’un chaos dans les aéroports
Voyages et Tourisme

Contrôle des voyageurs : la crainte d’un chaos dans les aéroports

Des groupes et associations représentant les plus grands aéroports et compagnies aériennes en Europe ont mis en garde, ce lundi 28 juin, contre le « chaos » qui serait engendré dans les aéroports dans le cas d’absence de coordination dans la mise en place du certificat digital covid-19 développé par l’Union européenne, rapportent plusieurs médias.

« Alors que le trafic de passagers va augmenter dans les semaines à venir, le risque de chaos dans les aéroports européens est réel », ont affirmé les associations, parmi lesquelles l’IATA, dans une lettre conjointe envoyée ce lundi.

Ces associations mettent en avant « l’approche en patchwork » adoptée par les Etats-membres de l’UE dans la mise en place du certificat digital covid-19, conçu pour montrer grâce à des codes QR que les passagers sont soit entièrement vaccinés, ont une immunité en raison d’une récente récupération de Covid-19 ou disposent un test négatif.

Certificat de vaccination : contrôles supplémentaires dans les aéroports

Alors qu’ils doivent entrer en vigueur pour voyager à travers toute l’UE à partir du 1er juillet, ces certificats digitaux nécessiteraient des contrôles supplémentaires et un équipement adapté pour lire les codes.

Pour les associations représentant les aéroports et compagnies aériennes européennes, le seul moyen d’éviter les longues files d’attente et des retards conséquents durant la haute saison estivale serait de mettre en œuvre un système dans lequel le certificat et les formulaires de localisation des passagers sont traités à distance avant l’arrivée du passager à l’aéroport.

Ainsi, les contrôles ne devraient avoir lieu que dans le pays de départ et non à l’arrivée. En outre, les Etats-membres doivent gérer les données de santé et fournir du matériel pour vérifier les codes QR, préconisent les associations.

Les aéroports européens « très inquiets »

Dans ce contexte, le directeur général de l’Airport Council International (ACI Europe), Olivier Jankovec, l’un des signataires, a déclaré que les aéroports membres de l’association étaient « très inquiets ».

« Faire face à cette augmentation va être un défi sans précédent », a estimé M. Jankovec, soulignant que le nombre de vérifications encore effectuées manuellement dans les aéroports le rendait « très, très nerveux ».

Le vice-président européen de l’IATA, Rafael Schvartzman, a quant à lui alerté que le temps d’attente dans les aéroports au cours d’un voyage a doublé, passant d’une heure et demie avant la pandémie à trois heures actuellement.

Si aucun changement n’était apporté et que la capacité revenait aux niveaux d’avant covid-19, cela pourrait théoriquement augmenter le temps d’attente à l’aéroport jusqu’à cinq ou même huit heures, a mis en garde M. Schvartzman.

Guide De Voyage Algérie
Algérie
Toutes les procédures de voyage en Algérie
Voir Plus