1. Accueil
  2. Voyages et Tourisme
  3. Covid-19 et voyage : le Maroc redevient à « haut risque »
Voyages et Tourisme

Covid-19 et voyage : le Maroc redevient à « haut risque »

L’épidémie du coronavirus a repris au Maroc. Le pays enregistre depuis quelques jours une forte hausse des cas de contamination. D’ailleurs, les États-Unis viennent de revoir la classification du Maroc dans son nouveau système d’évaluation des risques liés au Covid-19.

Alors que le secteur touristique et les mouvements des voyageurs commencent à reprendre des couleurs au Maroc, l’épidémie de Covid-19 pointe, encore une fois, son nez. Au bilan d’hier, mercredi 6 juillet, le royaume a enregistré 3043 nouveaux cas, 3610 guérisons et deux décès. Dans le bilan du mardi 5 juillet, les autorités sanitaires ont annoncé 11 décès liés au Covid-19.

Ce rebond épidémique a suscité l’inquiétude des populations et des spécialistes, notamment à l’approche de l’Aïd el-Kebir et des vacances estivales, deux périodes caractérisées par les rassemblements familiaux.

Le rebond soudain de l’épidémie au Maroc commence déjà à manifester l’impact redouté sur les voyages de et vers le pays. En effet, les États-Unis viennent de mettre à jour leur liste des pays à haut risque pour les voyageurs en y ajoutant quelques pays, dont justement le Maroc.

Selon ce qu’a rapporté le média américain CNN, le Centre pour le contrôle et la prévention des maladies (CDC) a mis à jour, mardi 5 juillet, sa liste des pays à haut risque pour les voyageurs. Ainsi, les destinations Maroc, Suède et le Guatemala ont rejoint le niveau 3, celui des risques les plus élevés face au Covid-19.

Évaluation des risques Covid-19 pour les voyages : où en sont l’Algérie et la Tunisie ?

Il est à noter que le Centre pour le contrôle et la prévention des maladies des États-Unis (CDC) a mis en place un nouveau système d’évaluation des risques liés aux voyages. Dans ce nouveau système, on note trois principaux niveaux :

  • Niveau 3 : risque élevé de Covid-19
  • Niveau 2 : risque modéré de Covid-19
  • Niveau 1 : faible risque de Covid-19

Le niveau 4 est réservé, dans le nouveau système, uniquement à des circonstances particulières. Le niveau inconnu est réservé pour les pays dont les données sont insuffisantes pour évaluer le risque, selon le nouveau système.

Le 19 avril dernier, l’Ambassade des États-Unis en Algérie avait annoncé que le département d’État des États-Unis a baissé le niveau d’alerte de voyage vers l’Algérie au niveau 2. Auparavant, l’Algérie était « au niveau 4 (ne pas voyager) », rappelle la même source.

Cependant, il convient de noter que dans la dernière mise à jour du CDC publiée le 12 juin dernier sur son site web, l’Algérie a été classée dans le niveau « inconnu ». Pour ce qui est de la Tunisie, le CDC a classé le pays dans le niveau 2, selon la dernière mise à jour publié sur son site web.

La Newsletter
Restez bien informés : recevez les dernières infos et alertes en vous inscrivant Gratuitement à notre Newsletter.
Guide De Voyage Algérie
Algérie
Toutes les procédures de voyage en Algérie
Voir Plus