1. Accueil
  2. Divers
  3. Décollage et atterrissage : pourquoi les ordinateurs sont interdits
Divers

Décollage et atterrissage : pourquoi les ordinateurs sont interdits

Décollage et atterrissage : pourquoi les ordinateurs sont interdits

(Photo : undrey | Adobe stock)

Vous vous êtes toujours demandé pourquoi vous ne pouvez pas utiliser votre ordinateur portable durant les phases de décollage et d’atterrissage de l’avion ? Cette question revient souvent dans la bouche des passagers qui se demandent pourquoi les téléphones et d’autres appareils électroniques sont autorisés mais pas les ordinateurs portables.

John Nace, pilote de ligne et consultant en sécurité, révèle à Stuff pourquoi les ordinateurs portables ne doivent pas être utilisés au décollage et à l’atterrissage. Ses explications ont été reprises par The Sun ce vendredi 16 décembre.

Avion : un pilote révèle pourquoi l’ordinateur portable est dangereux

Un pilote lève enfin le voile et révèle la réponse à la question récurrente concernant les ordinateurs portables. Est-ce à cause des interférences électroniques qu’ils ne sont pas autorisés ? Cela a une part de vérité, mais ce n’est pas tout.

Le pilote explique que c’est une mesure de sécurité nécessaire durant le décollage et l’atterrissage. Ces deux moments étant les plus dangereux durant un vol, il faut que les passagers puissent évacuer rapidement l’avion en cas d’urgence. John Nace explique :

« En cas d’urgence, les ordinateurs portables et d’autres objets grands et lourds peuvent gêner l’évacuation de l’avion. Il faut donc se débarrasser de tout ce qui est encombrant ».

Étant donné que l’avion doit être évacué en 90 secondes, vous ne devez rien garder sur vos genoux, donc pas d’ordinateur portable jusqu’à ce que le personnel de cabine vous l’autorise.

L’autre risque à utiliser votre ordinateur portable en avion est qu’il se fasse écraser par le siège devant vous. Et oui, le passager devant vous peut incliner son siège à tout moment et votre ordinateur en fera les frais. C’est la douloureuse expérience qu’a vécu un passager dans un vol allant d’Austin à Los Angeles. Après son vol, ce passager avait besoin d’un nouvel ordinateur portable.

Téléphone : le risque en avion est réel

Bien que leur utilisation en avion soit autorisée, les téléphones présentent des risques, des risques bien plus sérieux. Il se trouve que les téléphones ont une batterie lithium-ion inflammable. Un téléphone fissuré au mauvais endroit laisse échapper des solvants inflammables dans la cabine, et cela peut déclencher un incendie.

Tenant compte de ce fait, si vous perdez votre téléphone, vous êtes tenu de le signaler au personnel de bord. « Au lieu de chercher leur téléphone eux-mêmes, les passagers doivent en informer le personnel de cabine » déclare un agent de bord.

Les membres d’équipage connaissent mieux que quiconque les sièges, ils sont donc le plus à même de récupérer un téléphone ou tout autre appareil électronique qui vous a échappé des mains.

La Newsletter
Restez bien informés : recevez les dernières infos et alertes en vous inscrivant Gratuitement à notre Newsletter.
Guide De Voyage Algérie
Algérie
Toutes les procédures de voyage en Algérie
Voir Plus