1. Accueil
  2. Air Algérie
  3. Déconfinement en France : un espoir pour la reprise des vols Air Algérie ?
Air Algérie

Déconfinement en France : un espoir pour la reprise des vols Air Algérie ?

Le gouvernement français l’affirme : cette fois sera la bonne. En France, le processus de déconfinement en quatre grandes étapes qui débutera le 3 mai prochain et s’étalera jusqu’au 30 juin.

Grâce à la campagne de vaccination en cours qui donne des résultats encourageants, les autorités se montrent confiantes sur les chances de succès de ce nouveau déconfinement.

A partir du 9 juin, de date du début de la troisième étape du déconfinement, les touristes étrangers seront autorisés à se rendre en France. Mais ils devront présenter un « pass sanitaire ».

Pass sanitaire : quelles modalités ?

Les autorités françaises n’ont pas détaillé cette mesure. On ignore notamment si tous les pays seront concernés. On ignore également si le « pass sanitaire » sera synonyme de vaccination obligatoire ou si la présentation d’un test PCR négatif ou la preuve d’une guérison du covid-19 seront également acceptés.

Le gouvernement français devrait préciser les modalités concernant le retour des touristes étrangers dans les prochains jours.

Pour les Algériens bloqués à l’étranger, cette annonce en France constitue une bonne nouvelle. Les autorités algériennes ont toujours affirmé que la reprise des vols Air Algérie et la réouverture des frontières dépendront en grande partie de l’évolution de la situation sanitaire en Europe, notamment en France, pays d’où partaient la majorité des vols de rapatriement.

La crainte des variants du coronavirus

Toutefois, avec la récente dégradation de la situation sanitaire en Algérie, les autorités algériennes pourraient être amenées à temporiser, surtout si les variants restent dominants dans les cas de contaminations en Europe.

Pour les spécialistes algériens, la fermeture des frontières et la suspension des vols restent une arme efficace contre les variants, surtout en l’absence de vaccins.

« Heureusement pour nous, les frontières ont été maintenues fermées quand les variants du covid-19 sont apparus. Quand l’Institut Pasteur d’Algérie a détecté les premiers variants, nous étions dans un état de fermeture qui a, à mon avis empêché que le variant se diffuse plus rapidement qu’il ne l’est maintenant », a expliqué Fawzi Derar, directeur général de l’Institut Pasteur d’Algérie.

La Newsletter
Restez bien informés : recevez les dernières infos et alertes en vous inscrivant Gratuitement à notre Newsletter.
Guide De Voyage Algérie
Algérie
Toutes les procédures de voyage en Algérie
Voir Plus