1. Accueil
  2. Divers
  3. Décret de réouverture des frontières algériennes : pourquoi c’est un faux
Divers

Décret de réouverture des frontières algériennes : pourquoi c’est un faux

Un document circule depuis quelques heures sur les réseaux sociaux, sous forme d’un décret présidentiel portant sur la levée officielle de la fermeture des frontières terrestres, aériennes et maritimes, en vigueur depuis 14 mois.

Le document a été très partagé sur les réseaux sociaux. De nombreux internautes y ont vu la confirmation de la réouverture des frontières.

Que dit le document ? « Les vols au départ et à destination de l’Algérie sont autorisés à partir du 31 mai 00h00 (…) mise en place vol spécial vers l’international ainsi que vers le territoire national pour tout citoyen détenteur d’un passeport de nationalité algérienne (…) » 

Un document signé A. Tebboune

« Ouverture des frontières aériennes, terrestre, maritimes en date du 13 juin 2021 correspondant au Chawal 1442 13 (…) Tous les voyageurs entrant sur le territoire devront avoir un test PCR (H-36) ainsi que de plus un test antigénique lors de son escale sur le point d’arriver, en cas de prélèvement positif confinement de 15 jours aux frais du voyageur », lit-on dans le document rédigé en français.

Sa diffusion est survenue au moment où le Conseil des ministres tenait une réunion dont l’un des points de l’ordre du jour était l’étude de la question de la réouverture des frontières. C’est donc un faux et ce n’est pas seulement à cause de cet anachronisme.

Il est aussi truffé de fautes d’orthographe et de syntaxe, que nous avons sciemment laissé sans correction dans cet article et que le lecteur remarquera de lui-même.

Ouverture des frontières : feu vert du conseil des ministres

Le style de rédaction n’est pas celui d’un décret présidentiel. Il ressemble dans certains passages à un télégramme militaire. La présentation ne ressemble pas aussi à celle de ce genre de texte. Ajouter le manque de rigueur (date du calendrier hégirien parfois citée, d’autres non).

Le document ne porte pas l’en-tête de la présidence et il n’est pas signé « Abdelmadjid Tebboune » comme il devrait l’être, mais simplement « A. Tebboune ».

Enfin, pour lui tordre définitivement le cou, soulignons que les décrets exécutifs sont signés du Premier ministre et non du président de la République.

Toutefois, le conseil des ministres a bien validé une reprise partielle des vols à compter du 1er juin. Les modalités seront détaillées dans le courant de cette semaine.

La Newsletter
Restez bien informés : recevez les dernières infos et alertes en vous inscrivant Gratuitement à notre Newsletter.
Guide De Voyage Algérie
Algérie
Toutes les procédures de voyage en Algérie
Voir Plus