1. Accueil
  2. Divers
  3. Des Algériens s’évadent d’un centre de quarantaine covid-19 en Espagne
Divers

Des Algériens s’évadent d’un centre de quarantaine covid-19 en Espagne

Au cours de la semaine du 28 juin au 4 juillet, plus de 400 migrants clandestins sont arrivés dans la province d’Almeria en provenance d’Algérie.

Selon des sources policières citées par le média espagnol La Gaceta de la Iberosfera cette semaine, au moins 40 d’entre eux ont été transférés dans divers centres publics dépendant de la région d’Andalousie, maintenant gérés par la Croix-Rouge, pour respecter la quarantaine dans le cadre des mesures sanitaires.

Mais mercredi, selon des sources officielles, au moins 13 de ces migrants se seraient échappés du centre où ils devaient rester pour éviter le risque de contagion. C’est arrivé à Albergue de Inturjoven de Almeria, un des centres de loisirs pour jeunes qui ont été réquisitionnés par le gouvernement de la région d’Andalousie, pour l’accueil de migrants clandestins contaminés ou ayant maintenu des contacts étroits avec des cas positifs pendant le trajet Algérie-Almeria.

Selon les informations révélées par La Gaceta de la Iberosfera, les installations ont accueilli environ 40 malades et des contacts étroits, soit 10 % du total des migrants arrivés dans la province au cours des premiers jours de juillet.

Selon les services de sécurité, il ne s’agit pas de faits isolés. “Presque tous les jours, nous recevons des avertissements émanant de ces installations pour tentative d’évasion“, révèlent des sources pour La Gaceta de la Iberosfera.

D’après ces mêmes sources, une fois que les migrants finissent la période de quarantaine prescrite, ils sont libérés par un arrêté d’expulsion qui, étant donné les restrictions imposées par leur pays d’origine, ne finit jamais par être exécuté. “Dès qu’ils sortent de là, ce sont des hommes libres“, confirment les services de sécurité.

Guide De Voyage Algérie
Algérie
Toutes les procédures de voyage en Algérie
Voir Plus