1. Accueil
  2. Actualités
  3. Deux candidats d’origine algérienne aux municipales de Québec
Actualités

Deux candidats d’origine algérienne aux municipales de Québec

Ils ont respectivement la soixantaine et tout juste 20 ans. Le premier s’est installé au Canada en 1969 lorsqu’il était un jeune étudiant curieux de découvrir le monde, le second est arrivé au pays de l’érable à l’âge d’un an à peine suite à l’immigration de sa famille.

Boudelfa Benabdallah et Redouane Yahmi sont deux Algériens qui ont décidé de se dévouer à leur lieu d’adoption en proposant leur candidature aux élections municipales 2021 de Québec dans deux districts différents.

Le premier a une brillante carrière derrière lui, le second a encore toute son expérience à bâtir, et pourtant ils ont tous deux comme point commun l’ambition d’œuvrer pour la population en s’armant d’un programme politique innovant.

Articles en Relation

La sagesse de l’expérience…

La province de Québec comptait plus de 8 millions d’habitants en 2019, et c’est dans le district Cap-Aux-Diamants, dans le Vieux Québec, que M. Bendabdallah s’est installé en 1969, fraîchement débarqué d’Algérie avec son Baccalauréat en poche.

À l’époque ils n’étaient que 3 étudiants maghrébins à l’université du coin, et 50 ans plus tard il est choisi comme candidat pour cette même commune qui l’a vu devenir un homme inspirant.

Spécialiste en industrie forestière et particulièrement en transformation du bois, M. Bendabdallah a été directeur de recherche au sein de l’IEPF (Institut de la francophonie pour le développement durable) et il est co-auteur de plusieurs ouvrages scientifiques dans le domaine de l’énergie.

En parallèle, il a dirigé la mosquée du Centre culturel islamique de la ville de Québec, dont il est le cofondateur et a été propulsé sur la scène médiatique suite aux tristes circonstances de l’attentat de 2017.

Après quatre mandats consécutifs, l’actuel maire de Québec l’a désigné comme digne successeur à la tête de son parti : « Un jour, Équipe Marie-Josée Savard m’a appelé pour me proposer d’être candidat. Ils m’ont dit que dans le domaine du vivre-ensemble à Québec, il y avait encore des choses à faire », a-t-il confié à nos confrères de RCI (Ici Radio Canada).

… et la fougue de la jeunesse

À Laval, 3e plus grosse ville du Québec, dans la banlieue de Montréal, 5,6 % de la population immigrée viennent d’Algérie, comme la famille de Redouane Yahmi.

Passionné de géopolitique depuis son adolescence, M. Yahmi a souhaité s’engager en politique sans revêtir la couleur d’un parti. C’est en candidat indépendant qu’il se présente, porté par ses idées innovantes en matière de développement des transports écologiques, et de la sécurité des routes dont il fait son cheval de bataille.

Le plus jeune candidat des élections municipales a intitulé son programme « Pour un Laval jeune et ambitieux », un titre qui lui colle à la peau et le représente parfaitement.

Parce qu’il existe autant de parcours qu’il y a de candidats, souhaitons à ces prétendants issus de la diversité toute la réussite qu’ils méritent.

La Newsletter
Restez bien informés : recevez les dernières infos et alertes en vous inscrivant Gratuitement à notre Newsletter.
Guide De Voyage Algérie
Algérie
Toutes les procédures de voyage en Algérie
Voir Plus