1. Accueil
  2. Actualités
  3. Diaspora algérienne : les mots forts de Lamamra, en attendant des actes
Actualités

Diaspora algérienne : les mots forts de Lamamra, en attendant des actes

La diaspora algérienne se distingue fortement dans l’élan de solidarité avec les malades covid-19. Des opérations de collecte de fonds ont été lancées en Algérie et à l’étranger pour l’acquisition de matériel d’oxygénothérapie afin de venir en aide aux malades qui suffoquent dans les hôpitaux faute d’oxygène.

La communauté nationale établie à l’étranger s’est fortement distinguée et l’Algérie officielle vient de lui rendre hommage par la voix du ministre des Affaires étrangères et de la Communauté nationale établie à l’étranger.

Ramtane Lamamra a eu des mots forts à l’égard de la diaspora algérienne. Mardi soir, il a salué « l’admirable sursaut patriotique » avec lequel les Algériennes et les Algériens de l’étranger « redoublent d’engagement » et de « dévouement pour prendre part au combat de leur nation contre la pandémie dévastatrice du coronavirus ».

Articles en Relation

« L’Etat algérien (…) accueille favorablement les apports émanant de la Communauté nationale à l’étranger et entend faciliter les élans et attitudes nobles que le patriotisme et le professionnalisme inspirent à nos compatriotes », ajoute-t-il.

Bien plus, selon Lamamra, « un nombre de plus en plus grand de professionnels et praticiens de la médecine et de la pharmacie » ont exprimé leur disposition à se rendre en Algérie pour participer à l’effort de lutte contre la pandémie.

Articles en Relation

La reconnaissance officielle fait suite à celle de la société algérienne qui a exprimé son admiration sur les réseaux sociaux et dans les médias pour tout ce que les expatriés ont fait en appoint aux efforts effectués en interne.

L’initiative lancée par l’influenceuse Numidia Lezoul a permis à elle seule de récolter plusieurs centaines de milliers d’euros, émanant en grande partie des Algériens installés en Europe et ailleurs.

D’autres actions de solidarité ont eu lieu aux quatre coins de la planète, permettant d’expédier en Algérie du matériel vital, à usage individuel ou collectif.

Des collectes ont également été faites en interne avec la contribution notamment de grands industriels comme le patron des laiteries Soummam. Si aujourd’hui beaucoup de malades respirent (au sens propre), c’est grâce à la conjugaison de tous ces efforts, ceux des Algériens résidents ou expatriés.

Les émigrés toujours présents dans les moments difficiles

L’hommage rendu par Lamamra aux émigrés est venu à point nommé pour réparer un tant soit peu plusieurs injustices qui ont ciblé la diaspora algérienne qui, pourtant, a toujours répondu à l’appel du pays.

Comme il est souligné dans la déclaration du chef de la diplomatie algérienne, « de la même manière que leurs ancêtres, parents et aînés ont pu, dans le cadre de l’épopée de la libération nationale, renforcer et amplifier la lutte pour défaire le colonialisme, ils ont l’honneur et la possibilité de prendre une part active à la lutte du peuple algérien pour battre le coronavirus et préserver la vie et la dignité des victimes de la pandémie ».

La communauté nationale établie à l’étranger n’a pas toujours été traitée avec les égards qui lui sont dus. L’Algérie est allée jusqu’à introduire un article dans la Constitution (en 2016), excluant les binationaux de certains postes importants dans la hiérarchie de l’État.

La disposition a été supprimée dans la révision constitutionnelle de novembre dernier, mais il n’en reste pas moins qu’elle a beaucoup affecté les expatriés. Avec cette crise du covid, ils ont aussi beaucoup souffert des fermetures décrétées, beaucoup d’entre eux n’ayant pas pu rentrer au pays, faute de disponibilité des vols, de places ou d’autorisation.

La déclaration de Ramtane Lamamra s’inscrit en droite ligne de la nouvelle politique algérienne promise en direction des émigrés. Le ministère des Affaires étrangères dont il a hérité lors du dernier remaniement gouvernemental de début juillet, est aussi depuis celui de la Communauté nationale établie à l’étranger. Ce changement de dénomination est un signe fort en direction de la communauté.

Le 12 juillet, Lamamra a reçu les représentants, fraichement élus, de la diaspora à l’Assemblée populaire nationale (APN).

Le 15 juillet, au cours d’une réunion avec les cadres du ministère, il a évoqué  une nouvelle orientation stratégique » vis-à-vis de la diaspora, insistant sur la nécessité  de « créer des passerelles avec les membres de la communauté en vue de permettre à cette dernière de contribuer à la construction nationale comme par le passé ».

Ce beau discours doit néanmoins se traduire par des actes concrets. Il n’échappe à personne qu’au moment où le chef de la diplomatie multiplie les éloges, beaucoup d’émigrés se démènent dans les aéroports européens pour pouvoir rentrer au pays.

En plus de la cherté des billets d’Air Algérie, ils sont parfois soumis à un véritable parcours du combattant et obligés de transiter par deux ou trois aéroports pour arriver en Algérie.

La Newsletter
Restez bien informés : recevez les dernières infos et alertes en vous inscrivant Gratuitement à notre Newsletter.
Guide De Voyage Algérie
Algérie
Toutes les procédures de voyage en Algérie
Voir Plus