1. Accueil
  2. Actualités
  3. Dubaï lance une licence d’entreprise virtuelle pour les non-résidents
Actualités

Dubaï lance une licence d’entreprise virtuelle pour les non-résidents

Dubaï a lancé lundi une « licence d’entreprise virtuelle », octroyée sans obligation de résidence, rapportent plusieurs médias.

« Je voudrais annoncer le lancement de la licence commerciale virtuelle. La première de ce type, cette licence est octroyée sans visa de résidence à Dubaï », a indiqué Sami Al Qamzi, directeur général du Department for Economic Development de Dubaï, cité par Khaleej Times.

Cette licence coûte 850 AED pour une année, soit 233 USD, précise le même média. Il faut débourser 1 508 AED (411 USD) pour une licence de deux ans et 2 161 AED (589 USD) pour une licence de trois ans, ajoute le quotidien.

Les entreprises virtuelles sont enregistrées à Dubaï au nom de personnes ne résidant pas aux Émirats Arabes Unis et les propriétaires de ces sociétés doivent être citoyens ou résidents de certains pays, explique Khaleej Times. Ces sociétés virtuelles pourront entreprendre certaines activités professionnelles précises, telles que des services liés à l’impression et la publicité, à la programmation informatique, ou encore aux activités de design, poursuit la même source.

La licence virtuelle permettra aux investisseurs de faire du commerce à Dubaï « de façon numérique », sans obligation de résidence, explique de son côté le média local Gulf News, qui précise que les travailleurs en freelance peuvent également en bénéficier. Les détenteurs de cette licence pourront gérer toutes activités liées à leur commerce, y compris la signature et la soumission de documents de façon numérique, ajoute la même source.

La licence virtuelle octroyée ne garantit cependant pas la possibilité d’accéder physiquement aux Émirats Arabes Unis de façon automatique, note Khaleej Times.

Les résidents de quelques 120 pays, avec lesquels les Émirats Arabes Unis ont signé des conventions visant à éviter la double imposition, peuvent obtenir cette licence virtuelle, détaille la même source. L’Algérie ne fait pas partie de la liste des pays éligibles, selon la carte publiée par Dubai Virtual Commercial City.

Source image : Dubai Virtual Commercial City

Guide De Voyage Algérie
Algérie
Toutes les procédures de voyage en Algérie
Voir Plus