1. Accueil
  2. Divers
  3. DZ in Dubaï : la crainte d’une image dégradante de l’Algérie
Divers

DZ in Dubaï : la crainte d’une image dégradante de l’Algérie

Sarah Fraisou, influenceuse franco-tunisienne et ancienne candidate de télé-réalité en France, est devenue la cible des railleries des internautes et particulièrement des Algériens.

La cause ? La jeune femme, d’origine tunisienne, a posté une photo d’elle à Dubaï pour annoncer sa participation à l’émission DZ in Dubaï, première télé-réalité avec un casting algérien.

Or, ses déclarations n’ont pas été du goût des internautes algériens. Ces derniers n’ont pas compris quel lien la jeune franco-tunisienne avait avec l’Algérie, comprenant à travers sa publication qu’elle serait l’hôtesse du jeu.

En réalité, Sarah Fraisou n’a été qu’une simple invitée dans ce nouveau programme tourné aux Emirats arabes unis et ne participe que brièvement à l’émission. La jeune femme n’a revendiqué aucun poste de porte-parole de l’Algérie et elle s’en explique sur son compte Instagram : “Je suis Tunisienne, je n’étais qu’une guest”, affirme-t-elle.

Le youtubeur Mohamed Henni se déchaine

Au-delà d’une contestation du casting, les internautes algériens craignent que les participants à l’émission proposent une image dégradante de l’Algérie. La télé-réalité est un genre particulier qui met en scène des personnes réelles vivant dans un même lieu et empruntant souvent un ton très racoleur poussant les candidats au conflit, à créer des histoires amoureuses et à violer leur intimité.

Les internautes craignent ainsi ce genre de propos dans cette première émission de télé-réalité réunissant pour la première fois des Algériens. Parmi les détracteurs on trouve le très populaire youtubeur Mohamed Henni suivi par 1,72 million d’abonnés.

Il a posté une vidéo dans laquelle il vilipende le projet. “DZ c’est devenu une marque maintenant. Vous pensez que pour devenir algérien il suffit de devenir 1,2,3 viva l’Algérie ? ”, s’interroge le youtubeur. Et d’ajouter : “La principale qualité de l’Algérien c’est la pudeur, vous vous mettez à poil du matin au soir”, s’est-il moqué.

Sarah Fraisou de son côté ne se démonte pas et dément ces rumeurs de vulgarité. “Ce n’est pas le genre de télé-réalité que vous connaissez en France”, a lancé l’influenceuse sur son compte Instagram. Elle a assuré que le programme ne contient aucune scène dénudée ou encore mise en scène de relations amoureuses. Elle a appelé à patienter jusqu’au lancement de l’émission avant d’émettre un jugement sur son contenu

Une polémique exagérée ?

Pourtant, les Algériens ne décolèrent pas après les justifications de Sarah Fraisou. Bien au contraire, le hastag #boycottlesdzindubai lancé hier sur twitter, continue de faire fureur.

Le compte Tajmaat Services qui se revendique défenseur des idées culturelles au Maghreb est même allé jusqu’à envoyer un courrier au ministère de la Culture algérien de déprogrammer l’émission encore non diffusée.

Ce même compte a d’ailleurs invité tous les internautes algériens du monde à faire de même, en publiant une lettre modèle à envoyer. Le courrier en question dénonce des scènes de “nues”, “des pratiques humiliantes” ou encore une humiliation du drapeau algérien dans le programme vidéo, ce qui justifie son annulation.

Toutefois, la polémique semble se baser sur de simples photos postées sur Instagram mais sans réel argumentaire. En effet, si les candidats de l’émission ont largement promu DZ in Dubaï sur leurs réseaux sociaux, ils n’ont en aucun cas donné de date de diffusion ou encore la chaîne de télévision qui comptait diffuser ce programme.

Par ailleurs, aucune image de tournage n’a encore filtré, la production a seulement autorisé la publication de posts de promotion par les candidats. Seule Sarah Fraisou a posté dans l’une de ses stories Instagram le lancement d’un clip vidéo musical tiré de l’émission qui donne le ton qu’emprunte l’émission.

L’ambiance y est plutôt sage et ce clip met seulement en scène les candidats en train de danser et de chanter face à la mer.

Guide De Voyage Algérie
Algérie
Toutes les procédures de voyage en Algérie
Voir Plus