1. Accueil
  2. Compagnies Aériennes
  3. EasyJet : pourquoi un vol a viré au cauchemar pour les passagers
Compagnies Aériennes

EasyJet : pourquoi un vol a viré au cauchemar pour les passagers

Les passagers d’un vol easyJet au départ de l’aéroport de Londres Gatwick vers Venise en Italie ont vécu un sale quart d’heure pendant que leur avion était cloué au sol. Ils étaient bloqués pendant cinq heures après l’annulation de leur vol. On en sait un peu plus sur les raisons de ce cauchemar.

Une forte tempête a provoqué, le 23 octobre dernier, plusieurs annulations de vols à l’aéroport de Londres Gatwick. Un avion de la compagnie easyJet devant se rendre à Venise s’est retrouvé coincé sur le tarmac de  l’aéroport londonien pendant cinq heures.

Plusieurs autres incidents se sont produits dans l’avion qui n’a pas pu décoller pour cause de perte de contact avec les contrôleurs aériens de l’aéroport, rapporte ce lundi 31 octobre le journal Mirror. La gestion d’EasyJet, dont plusieurs vols ont été annulés, a été vivement critiquée par les passagers.

« La gestion de la situation par EasyJet était absolument choquante »

Pendant ce blocage, une femme enceinte parmi les passagers s’est évanouie, le pilote n’a pas pu entrer en contact avec les contrôleurs, et trois passagers ont été laissés seuls dans l’avion après que le vol ait été officiellement annulé. Tous ces incidents se sont produits entre 18 h et minuit, rapporte la même source.

« La gestion de la situation par easyJet était absolument choquante », a déclaré une passagère au même journal. « C’était juste horrible et c’était vraiment surréaliste. C’était assez traumatisant », a-t-elle ajouté.

Après un premier retard de deux heures, les passagers ont embarqué à 18 heures, pour finir coincés dans l’avion à l’arrêt pendant cinq heures. Selon la passagère, le pilote leur a annoncé d’un ton furieux qu’ils avaient raté deux créneaux, car il n’avait pas pu entrer en contact avec le contrôle.

EasyJet : trois passagers laissés dans l’avion « avec la porte du cockpit ouverte » 

« Le pilote est venu plusieurs fois et a dit que le personnel de Gatwick ne répondait pas à ses appels, donc personne ne pouvait escorter l’avion hors de la piste », a-t-elle déclaré. Selon elle, la passerelle a été retirée de l’avion, « nous étions donc piégés. Je me sentais assez claustrophobe ».

Après cinq heures d’attente, les passagers commençaient à s’impatienter et ont commencé à crier pour se faire entendre. Un secouriste a été dépêché pour prendre en charge la femme évanouie et les membres de l’équipage ont quitté l’avion.

Les soucis avec ces vols ne se sont malheureusement pas arrêtés là. Avant que le vol ne soit officiellement annulé vers minuit, trois passagers, dont le témoin, ont été reconduits à l’avion pour utiliser les toilettes. Sauf que l’agent qui les a accompagnés a disparu et ils se sont retrouvés de nouveau coincés dans l’avion « sans surveillance avec la porte du cockpit ouverte ».

Fort heureusement, l’avion a déjà quitté la piste et ces trois passagers ont pu être débarqués et conduits à l’hôtel.

Réagissant à l’incident, le porte-parole d’EasyJet a précisé que l’annulation du vol était due « à des orages qui ont retardé le vol ». Pour l’équipage qui a quitté l’appareil avant les passagers, il explique qu’il avait atteint ses heures de fonctionnement réglementées par la sécurité.

La Newsletter
Restez bien informés : recevez les dernières infos et alertes en vous inscrivant Gratuitement à notre Newsletter.
Guide De Voyage Algérie
Algérie
Toutes les procédures de voyage en Algérie
Voir Plus