1. Accueil
  2. Divers
  3. EasyJet : un passager agresse une hôtesse de l’air
Divers

EasyJet : un passager agresse une hôtesse de l’air

Ce n’est pas parce que certaines compagnies aériennes proposent à leurs passagers de l’alcool qu’il faut en abuser. Même en avion, l’alcool fait des dégâts.

C’est ce qu’ont pu constater les passagers d’un vol de la compagnie aérienne easyJet reliant Malte à Manchester, lors duquel un passager ivre a semé la pagaille et a violemment agressé une hôtesse de l’air.

Il saisit l’hôtesse de l’air easyJet par la gorge

Une hôtesse de l’air de la compagnie aérienne low-cost a vécu un moment de frayeur lorsque le passager ivre l’avait empoignée par la gorge. Le voyageur, nommé Colin Smith, âgé de 51 ans, avait descendu une bouteille de whisky d’un litre, rapporte le journal The Sun ce jeudi 3 novembre.

Le passager alcoolisé a perdu le contrôle au moment de l’atterrissage de l’avion, lorsque l’hôtesse lui a demandé d’arrêter de « monter » sur les autres voyageurs pour aller aux toilettes alors que l’avion entamait sa descente vers l’aéroport d’arrivée.

Colin Smith faisait preuve d’un comportement dangereux et dérangeant, ce qui a fait réagir l’employé responsable de la sécurité et du bien-être des passagers.

Mais au lieu d’écouter les conseils de l’hôtesse de l’air, le passager ivre « lui a lancé un regard vide et, sans crier gare, il l’avait saisie par la gorge », témoigne un passager qui est entré en querelle avec l’assaillant, ajoutant « qu’il l’aurait frappé s’il n’avait pas été retenu ».

Colin Smith a été interpellé. Il a comparu devant les juges de la ville de Salford devant lesquels il a avoué avoir été ivre et a reconnu avoir agressé l’employée de la compagnie aérienne. Le verdict sera prononcé prochainement par le tribunal britannique.

Boire de l’alcool en avion : une fausse bonne idée

Craquer devant une coupe de champagne ou un verre de whisky à bord de l’avion pour vous détendre est une mauvaise idée, assure Benoît Marsan, chercheur en chimie du vin à l’université du Québec.

« Avec l’altitude, les pressions atmosphériques et en oxygène diminuent. Par conséquent, la quantité d’oxygène disponible est plus faible et le corps se retrouve exposé à un manque. Cela va donc laisser à l’alcool plus de place pour pénétrer dans le sang », explique-t-il pour le média français Le Figaro.

Cela va donc accélérer et amplifier l’ivresse, et perturber le système nerveux, ajoute le spécialiste qui assure que les effets neurologiques de l’alcool « peuvent être multipliés d’une fois et demie à trois fois par rapport à une consommation en bord de mer ».

La Newsletter
Restez bien informés : recevez les dernières infos et alertes en vous inscrivant Gratuitement à notre Newsletter.
Guide De Voyage Algérie
Algérie
Toutes les procédures de voyage en Algérie
Voir Plus