1. Accueil
  2. Visas et Immigration
  3. El Mellila bientôt sans visa pour les Algériens ? Le projet avance
Visas et Immigration

El Mellila bientôt sans visa pour les Algériens ? Le projet avance

Le projet d’une ligne maritime entre El Mellila et Oran avance. Il bénéficie désormais de plusieurs soutiens au sein de l’enclave espagnole. Une compagnie maritime serait également intéressée par le projet.

Il y a du nouveau concernant le projet de ligne maritime entre l’enclave espagnole d’El Mellila et le port algérien de Ghazaouet, près d’Oran. Défendu par plusieurs acteurs influents de la société civile de l’enclave espagnole, le projet serait à un stade « très avancé », selon le journal El Faro de Mellila

Après les présidents de l’autorité portuaire et de l’organisation patronale locale ASCMEL, c’est une autre organisation patronale qui a non seulement appuyé le projet, mais qui a annoncé avoir entamé les tractations dans ce sens.

En effet, le président de la confédération des entrepreneurs de Mellila (CEME), Enrique Coba, affirme avoir eu des discussions avec les parties concernées concernant la réalisation du projet de la ligne maritime entre Mellila et le port algérien de Ghazaouet.

« Une compagnie maritime intéressée »

Enrique Coba révèle qu’une compagnie maritime a montré son intérêt pour opérer la navette entre les deux ports en un peu plus de deux heures. Le président de la CEME a également informé que les tractations ont eu lieu avec les autorités portuaires de Mellila et de Ghazaouet.

L’ambassadeur du Royaume d’Espagne en Algérie a également été mis au parfum et aurait exprimé son soutien à l’initiative. Il ne reste plus qu’à convaincre le gouvernement central à Madrid, selon Enrique Coba.

De son côté, le secrétaire général de la confédération des entrepreneurs de Mellila, Antonio Gonzalez, a révélé que le président du gouvernement régional Eduardo de Castro, qui a été critiqué pour ne pas soutenir assez le projet, s’est joint aux soutiens de ce projet et s’est engagé à défendre l’ouverture de la ligne maritime entre Mellila et Ghazaouet auprès des hautes autorités espagnoles.

Pas de crainte d’immigration !

Antonio Gonzalez anticipe déjà les appréhensions sur les probables vagues d’immigration des Algériens qui seront autorisés à entrer dans l’enclave sans visa. Pour ce dernier, ceux qui ont des projets dans ce sens choisissent une ville de la péninsule et non pas Mellila.

La CEME comme tous les défenseurs de ce projet met en relief les retombées économiques positives sur l’enclave tant sur le plan touristique que commercial. Les touristes algériens seraient évidemment intéressés par un projet pareil, les entrepreneurs aussi, selon l’organisation patronale espagnole.

Guide De Voyage Algérie
Algérie
Toutes les procédures de voyage en Algérie
Voir Plus