1. Accueil
  2. Divers
  3. Elle part en vacances en Algérie et laisse ses enfants en France
Divers

Elle part en vacances en Algérie et laisse ses enfants en France

L’affaire est ancienne mais elle vient de refaire surface sur les réseaux sociaux, plus précisément sur la page Facebook « Histoires de Famille » qui a publié la vidéo ce 17 mai. La vidéo est très partagée sur les groupes Facebook algériens dédiés aux voyages, avec souvent des messages d’indignation.

Les faits remontent au mois d’août 2017 : à l’aéroport de Metz, dans l’est de la France, un avion arrive en provenance de l’Algérie avec à son bord une mère et son fils de 3 ans qui rentrent de vacances.

Jusque-là tout va bien, sauf que la femme est immédiatement interpellée par la police, à sa descente de l’appareil. La brigade des mineurs de Metz la place en garde à vue. Le motif de son arrestation dépasse l’entendement : elle a laissé ses enfants seuls au domicile familial en France, pour partir en vacances pendant plus d’un mois.

« Je les ai laissés avec des amis, ce ne sont pas des petits »

Ils n’ont pourtant que 10 et 12 ans. Lorsque le policier demande à l’accusée à quand remonte la dernière fois où elle a parlé avec ses enfants au téléphone, elle ne sait même pas quoi répondre. « Je n’avais pas de quoi payer leur billet ».

C’est ainsi que la mère de famille justifie son acte. Là où des parents sont censés s’abstenir de vacances s’ils n’ont pas les moyens d’emmener toute leur progéniture, elle a fait le choix de partir seule, confiant leur surveillance à des voisins qu’elle connaît vaguement. Laissés à l’abandon, les enfants devaient se faire à manger et dormir seuls, sans nouvelle de leur mère depuis son départ.

Dans ce genre de situation, la justice française est très claire : laisser des enfants de moins de 15 ans seuls, livrés à eux-mêmes, est considéré comme un délit, rappelle la journaliste dans le reportage. La femme risque une amende et même une peine de prison pour délaissement de mineurs.

Signalés par un appel anonyme, les services sociaux se sont saisis de l’affaire. Face à cette grave négligence, le juge a décidé de placer les deux enfants de la femme, leur sécurité ayant été mise en danger, mais également son petit dernier par précaution.

La maman de 49 ans a été condamnée plus tard à 12 mois de prison avec sursis. Elle n’aurait pas eu les moyens financiers d’acheter des billets d’avion pour les deux aînés et s’était rendue en Algérie chez sa mère, malade, avait indiqué son avocat.

A sa descente de l’appareil, un avion de la compagnie aérienne Air Algérie, la femme est immédiatement interpellée par la police. (Photo : capture d’écran)


Une publication qui fait couler beaucoup d’encre

Ce fait divers est l’occasion de rappeler ce qui semble pourtant élémentaire : on ne peut pas partir en vacances au bled, ni ailleurs, sans ses enfants. Et les commentaires des internautes, effarés, montrent à quel point cette affaire soulève l’indignation de tous :

« Ne faites pas d’enfant si vous n’êtes pas capable de vous en occuper ! » ; « Honte à elle ! Pour une fois j’approuve cette décision de la justice, merci pour les enfants », peut-on lire entre autres, sous la vidéo.

La Newsletter
Restez bien informés : recevez les dernières infos et alertes en vous inscrivant Gratuitement à notre Newsletter.
Guide De Voyage Algérie
Algérie
Toutes les procédures de voyage en Algérie
Voir Plus