1. Accueil
  2. Actualités
  3. En France, les musulmans sont « montrés comme des suspects » – Vidéo
Actualités

En France, les musulmans sont « montrés comme des suspects » – Vidéo

Jean-Luc Mélenchon a dénoncé, ce lundi 26 octobre, le discours des autorités françaises sur les musulmans depuis l’attentat qui a coûté la vie à un enseignant près de Paris. Il dénonce « un amalgame ».

Jean-Luc Mélenchon a dénoncé, ce lundi 26 octobre, le discours et les annonces des autorités françaises après l’attentat qui a coûté la vie à un enseignant près de Paris, estimant que les musulmans de France sont « montrés comme des suspects » depuis une semaine.

Interrogé sur la radio publique France Inter, Jean-Luc Mélenchon a estimé que les autorités françaises tentent de créer un amalgame entre l’islam et le terrorisme. Le pouvoir a abusé de toutes les manières possibles de ce qui crée un amalgame », s’est insurgé Jean-Luc Mélenchon.

Les musulmans « ne méritent pas d’être traités comme ils le sont »

« Les musulmans de France ne méritent pas d’être traités comme ils le sont depuis une semaine, c’est à dire montrés comme des suspects ! », a-t-il ajouté.

Plusieurs annonces ont suivi l’attentat de Conflans, en région parisienne. Le ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin a notamment annoncé des expulsions vers des pays musulmans. Il a également tenu des propos controversés sur les produits Halal.

« Ça m’a toujours choqué de rentrer dans un hypermarché et de voir qu’il y a un rayon de telle cuisine communautaire. C’est comme ça que ça commence le communautarisme », a expliqué le ministre de l’Intérieur. Le gouvernement français a été accusé de stigmatiser les musulmans après ces déclarations.

Les attentats en Norvège

Pour Jean-Luc Mélenchon, « les musulmans de France enseignent à leurs enfants la discipline, le respect de la loi, l’amour des professeurs ». « Ils souffrent deux fois plus que les autres parce que c’est dans leurs rangs qu’on a trouvé un assassin qui salit leur propre religion », a-t-il ajouté.

Jean-Luc Mélenchon a fait le parallèle avec le double attentat d’Oslo en Norvège, durant lequel un suprémaciste blanc avait tué plus de 90 personnes, dont de nombreux jeunes, lors d’un rassemblement politique.

« A aucun moment je n’ai comparé l’assassin de la Norvège qui a tué 90 jeunes au nom du suprémacisme blanc et du catholicisme avec la religion catholique qui n’a rien à voir avec ce genre de massacre », a conclu Jean-Luc Mélenchon.

Articles en Relation

Guide De Voyage Algérie
Algérie
Toutes les procédures de voyage en Algérie
Voir Plus