1. Accueil
  2. Visas et Immigration
  3. Espagne : un passeur algérien lourdement condamné
Visas et Immigration

Espagne : un passeur algérien lourdement condamné

Un ressortissant algérien accusé d’avoir transporté une centaine de migrants depuis les côtes algériennes vers l’Espagne a été condamné à 4 ans de prison ferme par un tribunal espagnol, a rapporté, ce vendredi 26 février, le site Info Migrants citant le journal local Murcia Today.

Les faits remontent à novembre 2019. L’accusé avait transporté à bord de son bateau 106 personnes depuis Béni Saf dans la wilaya d’Ain Témouchent sans aucune mesure de sécurité ni de nourriture à bord. Le voyage a pris fin quatre heures plus tard après l’interception de l’embarcation par les garde-côtes espagnols, révèle la même source. L’homme a été arrêté.

Un business en développement

Le jugement a été rendu par la haute cour d’Andalousie. Le passeur algérien avait tout fait, à l’arrivée des garde-côtes espagnols, pour dissimuler les documents qui prouvaient que le bateau lui appartenait, selon la même source.

Articles en Relation

L’Algérien voulait faire croire aux services de sécurité que les migrants présents à bord s’étaient cotisés pour louer le bateau, une pratique qui était courante. Cependant, selon Murcia Today, depuis plusieurs années, des barons ont acheté des embarcations et se sont lancés dans l’organisation des traversées illégales entre l’Algérie et l’Espagne.

La route algérienne est devenue une porte d’entrée privilégiée vers l’Espagne. Selon l’agence européenne Frontex citée par Info Migrants, ‘’5 225 Algériens ont emprunté la route de la Méditerranée occidentale et 865 celle de la Méditerranée centrale durant les huit premiers mois de l’année 2020’’.

D’après des chiffres du ministère espagnol de l’Intérieur, sur les 41 000 migrants arrivés illégalement en Espagne en 2020, plus de 11 000 sont de nationalité algérienne.

Des voyages de luxe

Le nombre des départs depuis les côtes algériennes a sensiblement augmenté durant ces dernières années. Cité par Info Migrants, l’avocat Koceila Zerguine estime qu’il faudrait multiplier par 20 les chiffres officiels sur ce phénomène.

Le journal espagnol El Mundo a fait part au début du mois de février de l’interception d’une embarcation de luxe en provenance d’Algérie. À son bord : des migrants algériens, munis de test PCR, étaient transportés vers l’Espagne dans des conditions qu’on pourrait qualifier de luxueuses.

Le coût du voyage de luxe est estimé à 4 000 euros par personne. C’est la somme que doivent débourser ceux qui veulent atteindre l’Espagne en se faisant passer pour des touristes de luxe. C’est la couverture utilisée par un passeur algérien qui a été placé en détention préventive aux Îles Baléares.

Guide De Voyage Algérie
Algérie
Toutes les procédures de voyage en Algérie
Voir Plus