1. Accueil
  2. Voyages et Tourisme
  3. Espagne : voici les taxes qui attendent les touristes en 2023
Voyages et Tourisme

Espagne : voici les taxes qui attendent les touristes en 2023

L’Espagne a renoué avec le tourisme de masse avec la levée des restrictions sur les voyages un peu partout dans le monde. Néanmoins plusieurs régions touristiques espagnoles envisagent de passer vers un tourisme encadré, en multipliant les taxes.

Certaines destinations touristiques en Espagne ont décidé d’encadrer l’arrivée des touristes pour maîtriser le nombre de visiteurs par le biais de taxes ainsi que par la hausse des prix de prestations, rapporte le site spécialisé SchengenVisaInfo.com.

Barcelone, l’une des destinations les plus visitées en Espagne, fait partie des régions qui ont décidé d’augmenter les taxes touristiques pour les touristes. Elle devrait être rejointe dans cette démarche par la région de Valence d’ici la fin de l’année en cours, indique la même source.

Barcelone

Ville de Barcelone / Par Vitalez / AdobeStock

Barcelone ne veut plus des touristes en masse

Euronews explique que la première augmentation d’impôt entrera en vigueur le 1er avril 2023. Dès que la première augmentation sera officielle, les voyageurs qui visitent Barcelone devront payer 2,75 € par nuit, ce qui représente une augmentation de 1 €.

La deuxième augmentation des frais aura lieu l’année prochaine, le 1er avril 2024. Selon les autorités, les frais en 2024 augmenteront à 3,25 €.

Les clients visitant Barcelone qui choisissent de séjourner dans un hébergement cinq étoiles devront payer des frais de 6,75 € par nuit, soit un total de 47,25 € par semaine et par personne.

| Lire aussi : Avion : les pires destinations, selon des hôtesses de l’air

Commentant l’augmentation de la taxe, les autorités locales de Barcelone ont déclaré qu’elles avaient décidé de prendre une telle mesure afin d’attirer un « tourisme de qualité » plutôt qu’un tourisme de masse.

« L’objectif recherché est de contenir le nombre de touristes et d’augmenter les revenus touristiques car notre modèle n’est plus le tourisme de masse mais le tourisme de qualité, qui ajoute de la valeur à la ville », a souligné Jaume Collboni, adjoint au maire de Barcelone.

La taxation des touristes se généralise en Espagne

Il est prévu que la taxe rapporte environ 53 millions d’euros pour Barcelone cette année et environ 100 millions d’euros en 2024.

Barcelone n’est pas la seule destination qui taxe les visiteurs, les Iles Baléares imposent depuis 2016 des taxes aux touristes.

Actuellement, toutes les personnes âgées de plus de 16 ans séjournant aux îles Baléares sont tenues de payer des frais compris entre 1 et 4 € par nuit, précise SchengenVisaInfo.com. Selon des chiffres officiels cités par la même source, les taxes rapportent 12 millions d’euros annuellement aux autorités locales baléares.

| Lire aussi : Avion : pourquoi les bagages cabine sont devenus payants

La région de Valence devrait bientôt faire de même que Barcelone et les Îles Baléares, selon SchengenVisaInfo. Dès l’entrée en vigueur de la taxe de séjour à Valence prévue vers la fin 2023 au début 2024, les touristes devront payer entre 50 centimes et 2 € par nuit. La région de Valence espère dégager environ 30 millions d’euros par an avec l’introduction de cette taxe.

D’après la même source, d’autres régions d’Espagne envisagent également d’introduire une taxe de séjour à l’image de Costa Blanca qui prévoit de faire payer les touristes jusqu’à 4 € par nuit et par personne.

La Newsletter
Restez bien informés : recevez les dernières infos et alertes en vous inscrivant Gratuitement à notre Newsletter.
Guide De Voyage Algérie
Algérie
Toutes les procédures de voyage en Algérie
Voir Plus