1. Accueil
  2. Divers
  3. Étrangers en France : le message d’une brigade de gendarmerie
Divers

Étrangers en France : le message d’une brigade de gendarmerie

Les amalgames ont la peau dure, notamment en France, ou le mot délinquance rime souvent, aux oreilles de beaucoup de gens, avec immigration. Heureusement, des voix s’élèvent pour s’affranchir de ce genre de clichés.

En France, l’évolution des populations d’origine immigrée n’a rien arrangé à la mentalité de certains qui pensent encore que l’étranger est la cause de tous les maux. Parent proche du racisme, la discrimination est le lot de tous ceux qui ont la malchance d’avoir une peau plus foncée ou qui portent des noms comme Mamadou ou Abdelaziz.

Encouragé par un discours irresponsable de l’extrême droite ou de membres du gouvernement, les opinions, qui pensent que les délinquants sont toujours d’origine étrangère, et plus précisément africaine ou maghrébine, fleurissent en France. Les Algériens et les maghrébins en général sont les premières victimes de ce courant de pensée.

France : d’où viennent les délinquants ?

Heureusement, il y a encore des instances officielles qui luttent contre ce fléau. C’est d’ailleurs le cas de la gendarmerie de la Charente-Maritime qui, dans un communiqué sur sa page Twitter, a publié une courageuse mise au point concernant une polémique sur les prénoms des délinquants.

C’est suite à des commentaires s’apparentant à une campagne raciste sur les prénoms et les origines des délinquants présumés, que la gendarmerie de la Charente-Maritime a fait une mise à jour sur son compte Twitter.

Le court texte publié par le service de sécurité est destiné à “ceux qui pensent que les délinquants ne peuvent s’appeler Gus et Fabien”, rapporte le journal local La Charente Libre.

Courageusement, le tweet dévoile les prénoms de certains délinquants que la gendarmerie a pu arrêter. Aucun des prénoms n’est maghrébin ou africain. Tous sont des prènoms européens.

« Les prénoms des 12 gardés à vue du week-end : Mickaël, Pierre, Jérémy, Vanessa, Eddy, Yohann, Wesley, Jean-Claude, Ludovic, Christophe, Yohann, Frédéric. #StopRacisme », lit-on sur le tweet.

France : entre racisme et “délinquance étrangère”

Cette mise au point de la gendarmerie sur Twitter survient suite à une longue déconnexion de sa page Facebook à cause des blagues douteuses de l’un de ses désormais anciens membres. Le gendarme en question, un ancien C2, est actuellement en retraite, rapporte le média La Charente Libre.

Les idées reçues sur l’origine des délinquants en France trouvent un terrain fertile dans les déclarations de certains officiels. Gérard Darmanin, le ministre français de l’Intérieur, a donné des chiffres qui font un lien flagrant entre immigration et délinquance.

Selon les statistiques dévoilées ce dimanche par le ministre, “48 % des gens interpellés pour des actes de délinquance à Paris, 55 % à Marseille, 39 % à Lyon sont des étrangers”.

Darmanin a cependant indiqué que “l’étranger n’est pas par nature délinquant, mais il est évident qu’on a un problème de délinquance étrangère”, rapporte Le Figaro.

La Newsletter
Restez bien informés : recevez les dernières infos et alertes en vous inscrivant Gratuitement à notre Newsletter.
Guide De Voyage Algérie
Algérie
Toutes les procédures de voyage en Algérie
Voir Plus