Etudes en Russie : bourses russes pour les Algériens

Le :

L’Ambassade de Russie en Algérie a annoncé, sur son site internet, que depuis le 8 novembre 2018, « les citoyens algériens peuvent s’inscrire au site www.russia.study en tant que candidats pour l’obtention des bourses d’Etat, octroyées par le Gouvernement de la Fédération de Russie pour l’année 2019/2020 ».

 

L’Ambassade ajoute qu’elle s’occupera de la première étape, selon les notes moyennes des candidats, et que la deuxième étape sera réalisée par le Ministère de l’Education de la Fédération de Russie. La date de fin de la première étape sera communiquée ultérieurement.

 

Voici les instructions de l’Ambassade pour la première étape :

 

1)  S’inscrire sur www.russia.study

 

2)  Remplir le formulaire de candidature, en faisant attention aux informations suivantes : nom et prénom, date de naissance, pays de résidence, niveau actuel de formation, formation souhaitée dans un établissement russe et numéro de spécialité, niveau de connaissance de la langue russe et universités russes voulues (il faut 6 établissements, parmi lesquels un maximum de 2 à Moscou ou à Saint-Pétersbourg)

 

3)  Télécharger les copies des documents suivants, ainsi que leurs traductions :

 

  • Passeport valide : en cas de passage réussi à la deuxième étape, le passeport doit être valide au moins un an et demi après la date de délivrance du visa russe en été/automne 2019.

 

  • Copies des documents de formation, y compris le relevé de notes pour la dernière année d’études avec la note moyenne, précédant la formation voulue en Russie

 

  • Certificat médical du pays de résidence, confirmant qu’il n’y a pas de contre-indications aux études en Russie : certificat du généraliste

 

  • Certificat confirmant l’absence du VIH

 

  • Etudiants en doctorat : liste des articles publiés, un résumé d’une thèse à écrire, de 3 pages maximum, en anglais ou en russe

 

Il faut télécharger les traductions en russe légalisées de tous ces documents, précise l’Ambassade, qui ajoute que « les certificats médicaux reçus en Russie ne doivent pas être légalisés ».

 


 

Plus d’informations sur le site de l’Ambassade de Russie en Algérie

Partager sur :
Quoi de neuf ?