1. Accueil
  2. Infos Pratiques & Promotions
  3. Étudier au Canada : ce qu’il faut savoir
Infos Pratiques & Promotions

Étudier au Canada : ce qu’il faut savoir

  1. Demande d’admission à l’université

Pour commencer, il faut choisir une spécialité à étudier qui soit en corrélation avec votre parcours universitaire. Vous pouvez accéder à la section « admission pour étudiants étrangers » disponible sur tous les sites des universités (ces dernières doivent faire partie de la liste des établissements désignés figurant sur le site officiel du gouvernement Canadien).

Ensuite, vous devez renseigner vos informations personnelles, scolaires et universitaires. Le site vous affichera les spécialités que vous pouvez choisir selon votre cursus. Puis vous téléchargez les documents demandés (diplôme du bac, diplôme universitaire, relevés de notes, attestations de formations, attestation de niveau de langue, …). Et pour finir, vous sélectionnez le titre de la spécialité que vous avez choisie.

Les frais d’étude du dossier sont de 50 $ environ et le temps nécessaire pour obtenir une réponse varie entre 20 jours et 4 mois selon l’université, la spécialité choisie et le niveau d’étude (plus le niveau d’étude augmente plus la durée de traitement de votre dossier augmente par exemple).

Articles en Relation

Si vous êtes accepté, vous recevrez une lettre d’admission de l’université.

  1. Demande de sélection temporaire pour études

Appelée aussi certificat d’acceptation au Québec (CAQ), cette demande n’est obligatoire que pour la province du Québec. Si vous souhaitez poursuivre vos études dans les autres provinces du Canada, vous pouvez passer directement à la 3e étape.

La requête se fait en ligne sur le site officiel du ministère de l’immigration du Québec. Elle comporte les démarches suivantes :

– Consigner les différentes informations demandées.

– S’acquitter des frais de traitement de la demande : 116 $.

– Télécharger l’aide-mémoire personnalisé contenant les différents documents à fournir.

– Accéder une nouvelle fois au site du ministère (48h après avoir effectué la demande), cliquer sur « consulter mon dossier » et se connecter avec les identifiants soumis lors de la demande.

– Noter le numéro de dossier, accéder à Arrima, créer un compte et suivre les étapes de dépôts des documents (des tutos et des conseils sont proposés sur le site afin de mieux vous guider).

Il est nécessaire de bien vérifier les documents joints dans votre compte Arrima avant d’effectuer le « dépôt » qui constitue une étape irréversible ! Directement après, vous recevrez une notification du ministère vous confirmant la réception des documents. L’étude du dossier peut durer entre 01 et 02 mois. Suite à cela, vous recevrez éventuellement le CAQ.

  1. Le permis d’étude

C’est l’équivalent du visa étudiant. Vous devez ouvrir un compte CléGC sur le site officiel du gouvernement canadien en mentionnant les informations personnelles requises. Puis uploadez les fichiers suivants :

– La lettre d’admission à l’université.

– CAQ (s’il y a lieu).

– Une photo du passeport et une autre avec les dimensions 35 mm × 45 mm

– 03 Formulaires à remplir :

  • IMM 1294 : c’est le formulaire de demande du permis d’étude dans lequel vous inscrirez les informations personnelles, les données relatives au parcours universitaire, l’expérience professionnelle, le montant d’argent que vous possédez, etc.
  • IMM 5707 : pour les données familiales (combien de sœurs/frères, parents mariés/divorcés, beaux-parents, etc.).
  • IMM 5645 : concerne d’éventuels antécédents judiciaires, de voyages, d’expatriation de plus de 06 mois, etc.

– Un dossier financier qui ne doit pas dépasser 4 Mb et qui comporte les informations financières personnelles d’abord puis celles des garants :

  • Attestation de travail, affiliation, fiches de paie (plus de 4), relevés bancaires/ccp, attestation de solde/lettre de banque, CNR pour les garants retraités, etc.
  • Un compte bancaire crédité de plus de 20 000$ environ (pour couvrir les frais d’inscription de la 1ère année d’étude ainsi que les besoins pour votre installation au Canada durant les 06 premiers mois).
  • Acte de vente de biens immobiliers, carte grise, …
  • Le fichier D09 : il ne concerne que les garants. Il prouve que ces derniers prendront en charge vos besoins une fois que vous serez au Canada (frais de scolarité, loyer, assurance, etc.)
  • Lettre de dons de la part d’un proche.
  • Promesse d’embauche : conseillée pour les personnes âgées de plus de 30 ans. Elle consiste à spécifier qu’une opportunité de travail (ou une promotion) vous est offerte en Algérie et qu’elle nécessite une amélioration des connaissances (d’où les études au Canada).

– Lettre explicative (ou lettre de motivation) : présenter les motifs de la démarche ainsi que les projets à réaliser une fois rentré en Algérie. Il est possible de mentionner que vous bénéficiez des encouragements des garants.

– Attestation du niveau de français (TCF/DELF/DALF) et/ou de l’anglais (IELTS/TOEIC/TOEFEL).

– S’acquitter des droits exigibles pour l’étude du dossier : 150 $ pour la demande et 85 $ pour l’enregistrement des empreintes biométriques.

– Réception, après 48h de la soumission de la demande, du formulaire d’enregistrement des empreintes biométriques. L’imprimer puis se rendre chez VFS Global, à Alger, muni du passeport.

– Réception, après 20 j à 1 mois, du formulaire de la visite médicale IMM 1017 qui doit être rempli par un des médecins désignés par le ministère Canadien affichés sur le site officiel. Cette étape, réalisée et suivie par le médecin désigné, comporte un examen clinique, des radios ainsi que des analyses médicales à effectuer (le test PCR est bien sûr inclus). Le formulaire est ensuite téléversé avec les autres documents ci-dessus.

Après avoir soumis tous ces documents, vous recevrez une lettre de correspondance biométrique et par la suite, une demande de passeport. Pour envoyer ce dernier, il faudra prendre rendez-vous pour recevoir un Fastmail (une personne viendra, chez vous, récupérer le passeport pour vous le rapporter avec le visa).

Avec la pandémie du covid-19, le Canada oblige les personnes, prévoyant d’entrer dans le pays, de télécharger l’application ArrivCAN afin de transmettre des données sur leurs voyages.

Astuces et informations

– Uploader les documents en langue originale d’abord puis traduis.

– Traduire les documents en une seule langue (soit en français ou en anglais).

– Plus le lien de parenté avec les garants est proche, plus c’est favorable.

– Éviter de mettre plus de 02 garants.

– Éviter les garants habitant au Canada (même si ce sont vos parents).

– Compresser le dossier financier avec le site iLovePDF.

– Il est possible de demander un permis de travail post-diplôme PTDM lors de l’expiration du permis d’étude et d’obtenir la résidence permanente par la suite.

– Si vous recevez une lettre de correspondance directement après avoir soumis vos documents, il est fort probable que ce soit un refus. Vous serez notifié, quelques jours plus tard, d’un mail mentionnant les causes du refus.

– Il est possible d’effectuer une nouvelle demande du permis d’étude en corrigeant les raisons du refus ou en expliquant que certains motifs ne sont pas effectifs.

Guide De Voyage Algérie
Algérie
Toutes les procédures de voyage en Algérie
Voir Plus