1. Accueil
  2. Divers
  3. Etudier en France au temps du covid-19 : témoignage d’une étudiante algérienne
Divers

Etudier en France au temps du covid-19 : témoignage d’une étudiante algérienne

Afin d’empêcher la propagation du Covid-19 dans le milieu universitaire, les cours en salle de classe se font en ligne depuis le mois d’octobre 2020. Confinement oblige, les étudiants suivent les cours en ligne via les applications Zoom, Discord ou autres.

Qu’ils soient français ou étrangers, les étudiants souffrent des difficultés de l’enseignement à distance : des problèmes de connexion, d’équipements ou encore des problèmes de santé mentale.

À cause de la crise sanitaire actuelle toutes les universités françaises sont passées en mode virtuel. Les plates-formes d’enseignement à distance offrent aux étudiants des moyens faciles d’accéder aux ressources pédagogiques. Le concept est simple : il suffit de disposer d’une bonne connexion et d’un équipement adéquat (ordinateur, tablette, smartphone).

Mon PC que j’ai ramené d’Algérie…

Mais pour moi, étudiante algérienne, en Master I Information et Communication à l’université de Haute-Alsace, tout le problème était justement dans mon PC que j’avais ramené d’Algérie. Il s’éteignait et mettait du temps à redémarrer, c’était affreux. Il a fini par cesser de fonctionner. Je ne pouvais pas le réparer car cela me reviendrait cher. Mon frère m’a dépanné avec un autre PC, mais il a aussi des défauts. Il rame et s’éteint tout seul pendant les cours et les examens.

Ces problèmes « techniques » ont eu des répercussions négatives sur mon assimilation des cours. A plusieurs reprises, j’ai pensé à renoncer. Grâce à ma persévérance, j’ai pu continuer. Mais, pour moi, l’enseignement à distance est vraiment difficile.

Je ne peux pas le nier, l’enseignement à distance a des avantages : pas de déplacements ; on peut rester dans la chambre et profiter du reste de notre temps ; pour ceux qui vivent avec leurs proches, ils peuvent bien profiter de leur famille mais pour certains surtout pour nous les étudiants étrangers c’est difficile.

Pour moi, sur le plan psychologique, l’éloignement et l’isolement pèsent beaucoup. C’est difficile de me retrouver toute seule tout le temps dans ma chambre, avec mon matériel informatique qui tombe régulièrement en panne.

Heureusement que je pouvais compter sur la compréhension de mes enseignants et l’aide de mes camarades. Le plus difficile c’était durant les examens quand mon PC s’arrêtait de fonctionner subitement. J’ai dû prendre une photo de ma feuille d’examen que j’ai rédigé à la main.

Un retour en Algérie

Ce n’est pas toujours évident de justifier à chaque fois ces problèmes techniques, d’un PC qui s’éteint et d’un redémarrage difficile. J’ai vécu des moments difficiles. Mais mes camarades de promotion, surtout ceux qui sont comme moi des étudiants étrangers, étaient très solidaires avec moi. J’ai pu compter sur leur aide précieuse.

Les enseignants étaient compréhensifs. Ils offraient des possibilités de répondre soit directement sur le lien fourni, soit de prendre une photo de la feuille d’examen rédigée à la main et l’envoyer.

Au-delà de mon cas personnel, la situation des étudiants étrangers en France est fragilisée durant cette crise sanitaire : difficulté financières et isolement sont autant des raisons qui ont poussés des étudiants étrangers à se suicider.

Je continue bon gré mal gré à travailler avec ce microordinateur pour mon stage et la rédaction du mémoire. Mais un retour au pays serait pour moi une aubaine. Les étudiants étrangers attendent la réouverture des frontières pour retrouver leurs familles après une année mouvementée.

Guide De Voyage Algérie
Algérie
Toutes les procédures de voyage en Algérie
Voir Plus