1. Accueil
  2. Compagnies Aériennes
  3. Femmes examinées à l’aéroport de Doha : un club demande des explications à Qatar Airways
Compagnies Aériennes

Femmes examinées à l’aéroport de Doha : un club demande des explications à Qatar Airways

Un club de football australien demande des explications à son sponsor Qatar Airways concernant les examens gynécologiques forcés subis par des passagères dont des Australiennes à l’aéroport de Doha.

Le club de football australien Sydney Swans demande à son sponsor la compagnie aérienne Qatar Airways des explications par rapport au dernier incident ayant eu lieu à l’aéroport de Doha au Qatar, rapporte The Guardian, ce lundi 2 novembre.

Les Sydney Swans, un club de football australien sponsorisé par Qatar Airways, cherche des réponses auprès de leur partenaire commercial, concernant les examens gynécologiques imposés à l’aéroport de Doha à plusieurs passagères dont des Australiennes.

Début octobre, un nouveau-né a été retrouvé dans les toilettes de l’aéroport international de Doha. Les responsables de l’aéroport ont alors décidé de débarquer plusieurs femmes d’un vol Qatar Airways à destination de Sydney pour leur faire passer un examen gynécologique forcé afin de retrouver la mère du bébé. Ces recherches n’ont pas été concluantes. Elles ont provoqué l’indignation en Australie.

Réaction du club australien sponsorisé par Qatar Airways

Le club de football australien qui est sponsorisé par la compagnie aérienne depuis 2016, a déclaré qu’il était « profondément préoccupé » par les rapports de la semaine dernière selon lesquels des femmes, dont un certain nombre d’Australiennes, ont subi des examens gynécologiques à l’aéroport de Doha.

« Le club a demandé plus d’informations sur la situation et le dialogue se poursuit entre nos deux organisations », indique le porte-parole des Sydney Swans.

Les retombées politiques des examens médicaux obligatoires à Doha se sont déjà fait sentir. Les politiciens australiens des principaux partis se retirant d’un dîner officiel à la résidence de l’ambassadeur du Qatar en signe de protestation, indique The Guardian.

Articles en Relation

Guide De Voyage Algérie
Algérie
Toutes les procédures de voyage en Algérie
Voir Plus