Fiche pratique – Études en France : travailler pendant ses études

Le :

Vous entamez des études en France et vous vous demandez si vous avez le droit de travailler en même temps ? Une vidéo disponible sur le site de Campus France Algérie explique dans quelle mesure les étudiants étrangers peuvent travailler durant leurs études en France :

 

 

Les étudiants étrangers peuvent travailler pendant leurs études en France, dès lors qu’ils sont inscrits « dans un établissement ouvrant droit au régime étudiant de la Sécurité Sociale » et qu’ils sont détenteurs d’un titre de séjour (sauf ressortissants de l’Union Européenne), explique Campus France Algérie sur son site internet.

 

« La législation autorise les étudiants étrangers à travailler 964 heures au plus dans l’année, ce qui correspond à 60% de la durée normale du travail en France. Travailler à mi-temps ne permet pas de couvrir la totalité de ses dépenses, il ne peut s’agir que d’un salaire d’appoint. C’est important ! », précise Campus France Algérie.

 

Cas des étudiants algériens

 

Les étudiants algériens doivent obtenir une « Autorisation Provisoire de Travail » (APT) pour travailleur pendant leurs études en France. Elle doit être demandée auprès de « à l’unité territoriale de la Direccte* du domicile de l’étudiant, avant le début de l’activité.

 

A noter qu’il faut être en possession d’un « certificat de résidence Algérien étudiant » si :

 

  • Vous étudiez et que vous avez un contrat de travail
  • Vous êtes en contrat d’apprentissage
  • « Vos études comprennent une séquence de travail salarié »

 

Si vous étudiez en France pour un semestre, vous devez être en possession d’un visa de long séjour de 6 mois.

 

Concernant la durée de travail autorisée, elle peut varier selon votre situation :

 

  • Si vous étudiez et que vous avez un contrat de travail : « Vous pouvez travailler au maximum de la durée annuelle de travail 50 % pratiquée dans la branche ou la profession concernée »
  • Si vous êtes en contrat d’apprentissage ou « « Vos études comprennent une séquence de travail salarié » : dans ce cas, « dans le cadre de vos études, vous pouvez travailler au-delà de de la durée annuelle de travail pratiquée 50 % dans la branche ou la profession concernée »
  • Vous étudiez pour un semestre : « La durée de travail autorisée est proportionnelle à la durée de vos études »

 

Plus d’informations sur les conditions et formalités pour travailler durant vos études en France sur le site du Ministère français de l’Intérieur

 


 

Sources :

 

Campus France Algérie

 

Ministère français de l’Intérieur

Partager sur :
Quoi de neuf ?