1. Accueil
  2. Visas et Immigration
  3. France : Éric Zemmour veut expulser les chômeurs étrangers
Visas et Immigration

France : Éric Zemmour veut expulser les chômeurs étrangers

L’immigration, qu’elle soit légale ou illégale, est le principal ennemi d’Éric Zemmour. Le candidat à la présidentielle 2022, veut littéralement purger la France en renforçant la liste des motifs d’expulsion.

Parmi ses nouvelles propositions, Éric Zemmour a suggéré, ce mercredi 15 décembre sur RTL, que les étrangers qui ne trouveraient pas de travail durant une période excédant six mois seront renvoyés vers leur pays d’origine.

Selon le candidat d’extrême-droite, au moins “55% d’étrangers non-européens” seraient en inactivité professionnelle, ce qui signifie selon lui, qu’ils vivent “aux frais du peuple français”. 

Pour lui, il est évident qu’il faut sévir et se débarrasser de tout résident non européen qui ne chercherait pas assez activement du travail. “Les étrangers ne doivent pas rester en France s’ils ne sont pas utiles à la France”, estime Éric Zemmour, qui rappelle que son idée n’est pas inédite et qu’elle suit le modèle américain et suisse. 

Les fausses économies d’Éric Zemmour

L’expulsion sans retour possible des étrangers sans travail fixe s’ajoute à la très longue liste des motifs d’expulsion qu’a dressée Éric Zemmour. Renvoyer les chômeurs, les délinquants, les criminels étrangers vers leur pays. À la moindre erreur le polémiste veut punir l’étranger et le renvoyer à l’expéditeur. Pour justifier sa position sur les chômeurs étrangers, Éric Zemmour invoque des raisons économiques. 

Toutefois, si Eric Zemmour se base sur ses calculs, il risque d’être déçu du nombre de personnes qu’il pourra effectivement expulser et des économies qu’il fera. En effet, le candidat évoque un chiffre de 55% d’étrangers inactifs, mais il ne précise pas l’âge qu’ont ces personnes, ni leur statut.

En réalité, parmi les étrangers sans activité professionnelle, on compte également les étudiants et les retraités. Le média LCI a interrogé l’Insee sur le taux officiel de chômage au sein de la communauté des étrangers non-européens. D’après l’institut de statistiques, “le niveau d’inactivité des étrangers hors Union européenne s’établit bien à 38,4%”. 

Il sera également déçu des économies qu’il offrira à la France puisqu’elles seront en deçà de son imaginaire. A la mesure de renvoi des étrangers, Eric Zemmour veut également ajouter celle de la suppression des prestations sociales pour les immigrés non-européens. Il prévoit de mettre un terme aux aides sociales telles que le Revenu de Solidarité Activité, les aides au logement ou encore les allocations chômage.

Le candidat estime qu’il s’agit d’un droit réservé aux citoyens de nationalité française et que ces actions permettraient de faire gagner 20 milliards d’euros à la France. Ce qui est complètement faux, puisqu’au total les prestations sociales versées aux étrangers sont d’un montant total de 10 milliards d’euros chaque année, soit deux fois moins que les chiffres annoncés par Eric Zemmour. 

Immigration Zéro 

En réalité, Eric Zemmour ne supporte plus de voir arriver une immigration non-européenne constante en France. Il le dit franchement : “je veux arrêter les flux et mettre l’immigration à zéro, c’est-à-dire réduire l’immigration légale.” C’est avec cet argument qu’il veut se différencier des autres candidats durant cette campagne. Eric Zemmour est prêt à repousser toutes les limites sur la question de l’immigration. 

Son désir le pousse à vouloir expulser les étrangers à tour de main et empêcher à tout prix les étrangers non européens de venir en France. Cela implique, pour lui, de mettre en place une réduction drastique de l’octroi des visas pour certains pays qui ont déjà envoyé trop de ressortissants. Il propose même d’imposer une caution de 100 000 euros pour les demandeurs de visas qui seraient tentés de rester définitivement en France. Cette caution paierait les frais d’expulsion que la France n’a plus à assumer. 

Le candidat veut également toucher à certains des droits de l’immigration fondamentaux en France. Il veut “arrêter le droit au regroupement familial, réduire à quelques dizaines voire centaines de personnes le droit d’asile, réduire drastiquement le nombre d’étudiants étrangers”, précise-t-il. 

S’il est élu, Eric Zemmour promet de soumettre son plan immigration à un référendum, afin que les Français puissent valider ou rejeter ses mesures pour contrer la venue des étrangers sur le sol français. 

La Newsletter
Restez bien informés : recevez les dernières infos et alertes en vous inscrivant Gratuitement à notre Newsletter.
Guide De Voyage Algérie
Algérie
Toutes les procédures de voyage en Algérie
Voir Plus