1. Accueil
  2. Air Algérie
  3. France, Maroc, Tunisie, Espagne… la situation sanitaire dans le voisinage de l’Algérie
Air Algérie

France, Maroc, Tunisie, Espagne… la situation sanitaire dans le voisinage de l’Algérie

L’Algérie pourrait rouvrir ses frontières avec les pays qui affichent un bilan positif, mais la plupart des pays avec lesquels elle a des liaisons aériennes fréquentes se battent encore avec le coronavirus.

Alors que le débat sur l’ouverture des frontières est toujours en cours en Algérie, le coronavirus continue de progresser dans plusieurs pays, y compris ceux avec lesquels l’Algérie a le plus de liaisons aériennes.

« 90 % des cas diagnostiqués en Algérie au mois de mars dernier étaient importés de France et d’Espagne », a estimé, cette semaine, le Dr Djamel Fourar, porte-parole du Comité scientifique. Ce dernier n’a proposé aucune date pour l’ouverture des frontières, et pour cause, la « la situation est préoccupante, au niveau des pays de l’entourage et des pays européens en particulier », a expliqué le Dr Fourar.

Quelle est la situation sanitaire des pays avec lesquels l’Algérie a le plus de liaisons aériennes ?

En France

La France vit sa deuxième vague de coronavirus. Même si le pays n’a pas décrété un reconfinement total de sa population, les chiffres actuels sont beaucoup plus importants que ceux enregistrés en mars-avril derniers. Près de 16 000 cas ont été enregistrés ces dernières 24 heures, selon le dernier bilan publié ce vendredi soir. La chaîne LCI note que la France passé le cap des 500 000 contaminations.

Avec un total de 31 661 personnes mortes du Covid-19 en France, le pays se retrouve à la 8e place sur la liste des états qui ont enregistré le plus de morts.

Le gouvernement a décidé de diviser la France en 3 zones d’alerte, de la plus modérée à l’alerte maximale. Le port du masque à l’extérieur est devenu obligatoire dans plusieurs villes, notamment Paris, et plusieurs pays, dont l’Allemagne, déconseillent de voyager vers les zones à risque situées en France.

En Espagne

Le nombre total des contaminations en Espagne s’élève à plus de 700 000 cas, selon les chiffres publiés ce vendredi. Le pays a enregistré 31 000 morts depuis le début de l’épidémie. L’Espagne est située juste après la France concernant le nombre de morts du coronavirus. Mais c’est pays connaissant le plus grand nombre de nouveaux cas de Covid-19 de l’UE par rapport à sa population.

Madrid reste la zone la plus touchée par la pandémie. Le gouvernement compte imposer le reconfinement partiel de certains quartiers de la capitale dès lundi.

Plusieurs pays déconseillent la destination. La Belgique interdit les voyages vers cette ville ainsi que la ville de Barcelone. Les Français sont aussi déconseillés de voyager en Catalogne et en Aragon, à cause de la situation épidémiologique dans ces communautés autonomes d’Espagne.

En Italie

L’Italie semble s’en sortir un peu mieux que ses voisins européens. Pour l’instant, il n’y a pas de rebond significatif de l’épidémie. Le nombre de nouveaux cas enregistrés le 23 septembre est de 1638. L’Italie est le pays européen qui a eu le plus de morts à cause de la Covid-19. Il est 6e au monde pour le nombre total de morts enregistrées.

Cependant, les Italiens, qui ont été marqués par la crise sanitaire, se montrent un peu plus prudents. Le pays applique les mesures sanitaires nécessaires pour éviter une deuxième vague. Les citoyens sont beaucoup plus prudents, respectant ainsi le port du masque dans les lieux publics. Selon le correspondant de Franceinfo à Rome, « il y a eu tellement de victimes que le message des anti-masques ne passe pas ».

Au Maroc

Le Maroc a enregistré 2423 cas ce vendredi. Le nombre de morts au Maroc dépasse le chiffre enregistré en Algérie, puisque le Maroc est le 3e pays en Afrique qui a enregistré le plus grand nombre de décès.

Les autorités marocaines ont prolongé l’état d’urgence sanitaire jusqu’au 10 octobre prochain. La ville de Casablanca a été verrouillée et ses écoles sont fermées.

Pour rappel le royaume a ouvert ses frontières le 6 septembre dernier à toutes les personnes qui ont une réservation d’hôtel, ou bien une invitation d’une entreprise. Cependant ces voyageurs devraient soumettre un test négatif au coronavirus avant d’embarquer pour le Maroc.

En Tunisie

Tout comme le Maroc, la Tunisie est confrontée à une hausse des infections au coronavirus. Le pays a ouvert ses frontières fin juin dernier, mais il a commencé à enregistrer des chiffres au-dessus des 100 cas en août.

Entre le 21 et le 22 septembre, la Tunisie a enregistré 1219 cas. Avec 174 décès enregistrés depuis le début de la pandémie, le pays reste tout de même loin de ses voisins algérien et marocain.

En Arabie Saoudite, et aux Émirats arabes unis

En Arabie Saoudite, la Omra va reprendre à partir du 4 octobre. Le nombre de cas dans le pays est en baisse, enregistrant mercredi 23 septembre, 561 contaminations et 27 décès.

Aux Émirats arabes unis, le nombre de cas est reparti à la hausse, avec plus de 1000 cas enregistrés le 23 septembre. 407 morts ont été enregistrés, ce qui est loin du nombre enregistré par l’Algérie.

Les Émirats ont annoncé leur ouverture des frontières au début du mois de juillet, déclarant ainsi le retour des touristes pour la saison estivale. Cette réouverture a tout de même été faite sous contrôle, avec test à l’arrivée, et mise en quarantaine en attente des résultats du test.

Articles en Relation

Guide De Voyage Algérie
Algérie
Toutes les procédures de voyage en Algérie
Voir Plus