1. Accueil
  2. Divers
  3. France : mobilisation pour Wassim, malade et privé de la visite de ses parents
Divers

France : mobilisation pour Wassim, malade et privé de la visite de ses parents

La leucémie, la souffrance d’un enfant et l’absence de ses parents à ses côtés depuis près de 4 ans n’auront pas convaincu les autorités consulaires françaises de réunir une famille algérienne.

Wassim est un enfant algérien âgé de seulement 14 ans qui se bat contre une leucémie depuis six ans. Face aux manques de traitements en Algérie, Wassim a été envoyé par ses parents en France afin qu’il reçoive d’autres soins.

Si le garçon a connu quelques périodes de rémission, il a récemment rechuté et son pronostic vital est fortement engagé. Le jeune homme a confié à sa famille qu’il se sentait partir et ses médecins ne sont guère plus optimistes.

Wassim et ses parents n’ont désormais plus qu’un espoir, se revoir pour un dernier adieu. Pourtant, malgré les demandes de visas répétées des parents de l’adolescent algérien, la France ne leur accorde pas le droit d’entrer sur son territoire.

Un choix impossible et inaudible

Bien que la maladie de Wassim se soit aggravée, les parents se sont heurtés à un mur administratif. La France ne donnera pas de visas aux deux parents, mais seulement à l’un des deux.

En effet, fin juin les parents avaient enfin obtenu un rendez-vous au consulat français afin de déposer une demande en urgence de visa. Les parents de Wassim ont apporté un dossier solide, présentant en détail l’état de santé de leur fils, avec à l’appui le soutien de l’équipe médicale de l’hôpital de Rouen.

Aux certificats médicaux, les parents ont pu ajouter des preuves de leurs revenus et leur capacité à être hébergés sur place par leur famille. Les documents présentés sont remis en question.

Les autorités consulaires rejettent par exemple le certificat médical du jeune Wassim, estimé trop ancien, car réalisé dix jours avant le rendez-vous consulaire. La famille assistée de l’équipe médicale représente tous les documents actualisés en version originale afin de ne plus être contestés.

Malgré la bonne volonté et l’investissement de la famille, leur demande de visa n’est que partiellement acceptée, puisque le consulat de France leur explique que seul un parent sera autorisé à se rendre auprès de leur fils à Rouen. Alors que le couple craint pour la vie de leur enfant, il leur est demandé de sacrifier l’un des parents et par la même occasion Wassim, qui n’est pas autorisé à voir à son père et sa mère en même temps.

Une communauté importante soutient Wassim

La famille est face à un choix terrible et tente de faire entendre raison aux autorités françaises. Au vu de l’urgence de la situation que vit l’enfant algérien, une importante mobilisation s’est organisée. Les proches de Wassim ont adressé un courrier au président français Emmanuel Macron et à son épouse Brigitte afin de les alerter de ce cas dramatique.

En outre, la famille de Wassim est soutenue de toutes parts. L’entourage de la famille en France se mobilise fortement pour défendre leur cause, en écrivant à la presse française et algérienne.

Sur les réseaux sociaux, les hashtags en solidarité de Wassim sur Twitter sont de plus en plus nombreux. Un compte Instagram intitulé @wassim.athmani.leucemie a été créé afin de recenser toutes les parutions médias et les appels à l’aide lancés sur le web.

On y voit également des photos du jeune Wassim qui se bat contre la mort. Chaque jour des personnalités, des représentants politiques et des influenceurs web tentent de sensibiliser l’opinion publique et les autorités françaises.

Les autorités françaises ne se sont pas manifestées pour le moment, c’est pourquoi les soutiens de Wassim tentent de raconter l’histoire de ce jeune garçon sur tous les médiums possibles en espérant une issue favorable.

La Newsletter
Restez bien informés : recevez les dernières infos et alertes en vous inscrivant Gratuitement à notre Newsletter.
Guide De Voyage Algérie
Algérie
Toutes les procédures de voyage en Algérie
Voir Plus