1. Accueil
  2. Visas et Immigration
  3. France : refus de naturalisation pour un Algérien car il « travaillait trop »
Visas et Immigration

France : refus de naturalisation pour un Algérien car il « travaillait trop »

En France, les motifs de refus d’une demande de naturalisation sont nombreux. Au-delà des aspects matériels (avoir un travail stables et des ressources suffisantes), plusieurs autres raisons peuvent pousser l’administration à dire non au demandeur : fraude fiscale ou aux prestations sociales, existence d’une période de séjour irrégulier, mauvaise connaissance de la langue française, soupçon de radicalisation…

Un autre motif, surprenant, vient d’être ajouté à cette longue liste. Mohammed est un Algérien de 36 ans. Il vit en France depuis maintenant 13 ans. Après des études universitaires, il a commencé à travailler pour subvenir aux besoins de sa famille. Un parcours des plus normaux pour un étranger.

Après plusieurs années passées en France en tant que résident, il décide de demander la nationalité française. Mais sa demande de naturalisation a été rejetée pour un motif surprenant, rapporte, ce mercredi 9 décembre, BFMTV.

Articles en Relation

Mohamed a trop travaillé…

Que reproche-t-on à Mohamed ? Avoir « trop travaillé ». L’Algérien a dépassé le temps légal autorisé par la législation française. En France, ce temps légal est fixé à 151 heures par mois. Or, Mohamed travaillait près de 250 heures par mois, avec un travail à temps plein et des missions en CDD les weekends, relate la même source.

Pour lui, c’était le seul moyen de gagner correctement sa vie et subvenir aux besoins de sa famille. « J’ai obtenu des diplômes, en physique et science de l’ingénieur, biologie chimie et santé suivi d’un master 2 en Hygiène-Sécurité-Environnement. Faute de trouver un travail, j’ai mis mes diplômes de côté (…) Je vis en France. Ma vie elle est ici, en France », explique-t-il.

Avec toutes les missions cumulées, Mohamed gagnait environ 2000 euros par mois, un salaire moyen en France. « Je travaille trop pour être Français », regrette-t-il.

Mohamed se dit d’ailleurs choqué par ce motif de refus. Si on lui avait dit qu’il avait une situation professionnelle instable, il aurait pu comprendre, mais qu’on lui reproche de trop travailler est incompréhensible.

L’Algérien ne baisse pas les bras pour autant et compte écrire au président Emmanuel Macron.

Guide De Voyage Algérie
Algérie
Toutes les procédures de voyage en Algérie
Voir Plus